mar. Juin 18th, 2024

L’Association de la Fraternité de La Santa Cruz et Abnégation, du quartier de San Bernardo, a de nouveau effectué sa procession ce samedi après-midi, avec l’attrait supplémentaire de plusieurs nouveautés, parmi lesquelles la sculpture du panier, œuvre de José Antonio García Flores, et la peinture au bitume de Judée du paso lui-même, par Javier Cabrera Naranjo.

Vers cinq heures de l’après-midi, et en présence de plusieurs frères et représentants d’autres associations de confréries de la ville – qui ont également participé à la procession hier après-midi – le cortège a parcouru la Calle Ancha jusqu’à Demetrio de los Ríos et Santa María la Blanca pour entrer dans le Centre historique. Il régnait dans la ville une atmosphère de fraternité absolue : D’immenses files d’attente devant les temples, des palmes et des cagoules prêtes à l’emploi et une atmosphère des plus évocatrices sous-tendaient la présence proche de la Semaine Sainte.



Ces photographies d’Álvaro Pastor Torres nous permettent de contempler le passage de ce paso de misterio le long de la route de la Semaine Sainte. Plaza de la Alfalfa, bondée de monde. comme s’il s’agissait d’un mardi saint. Samedi après-midi, une journée de préparatifs, l’attraction d’une confrérie…. Tout était réuni pour que pas une épingle ne rentre dans cette enclave, d’autant plus avec l’attente que suscite déjà le projet d’une confrérie. Agrupación Musical Virgen de los Reyes, dans une forme extraordinaire. Même le Juvenil a accompagné le paso de misterio pendant une section.

Le a été répétée tout au long de l’itinéraire, aussi bien en début d’après-midi qu’en soirée. Jusqu’à une demi-heure à l’avance, des personnes attendaient (plus ou moins poliment, il faut le dire) à des endroits tels que San Nicolás ou Santa María la Blanca. Après le salut – sans passer par le pont – au corps des pompiers, le cortège s’est dirigé vers Gallinato ou Santo Rey jusqu’à ce qu’il revienne à la rue Jazmineras, où se trouvait le chapiteau d’entrée et de sortie. Il était une heure du matin et le public se pressait encore autour de ce cortège qui, cette année encore, a attiré des centaines de personnes.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *