jeu. Juin 13th, 2024

La croissance mondiale devrait passer de 3,2 % en 2022 à 2,6 % en 2023 et à 2,9 % en 2024, selon l’OCDE. Prévisions économiques intermédiaires de l’OCDE  présentées aujourd’hui. Une reprise fragile », déclare l’organisme international basé à Paris. Les perspectives d’amélioration sont en effet liées à « l’incertitude entourant l’évolution de la guerre en Ukraine et ses conséquences dans leur ensemble sont très préoccupantes ».

Concernant notre pays Le PIB de l’Italie devrait passer de 3,8 % en 2022 à 0,6 % en 2023 à 1 % en 2024 selon les perspectives économiques de l’OCDE. L’inflation devrait passer de 8,7 % en 2022 à 6,7 % en 2023. 2,5 % en 2024. Dans la zone euro, l’inflation globale devrait diminuer de 8,4 % en 2022, à 6,2 % en 2023 et à 3 % en 2024.

« La croissance mondiale », indique l’OCDE dans les Perspectives économiques intermédiaires, « a été nettement inférieure au niveau projeté en début d’année en 2022, entravée par l’impact de la guerre en Ukraine, la crise du coût de la vie et le ralentissement de l’activité en Chine ». Pour l’OCDE, cependant, « des signes plus positifs commencent à apparaître, avec l’amélioration de la confiance des entreprises et des consommateurs, la baisse des prix des denrées alimentaires et de l’énergie et la réouverture complète de la Chine ». « La croissance mondiale, souligne l’OCDE, devrait rester inférieure à son niveau tendanciel en 2023 et 2024, à 2,6 % et 2,9 % respectivement, tandis que le resserrement des politiques macroéconomiques continuera de faire sentir ses effets. En 2023 et 2024, cependant, une amélioration progressive est attendue, coïncidant avec l’atténuation de l’impact des prix élevés de l’énergie ».

Aux États-Unis, la croissance du PIB devrait se contracter de 1,5 % en 2023 à 0,9 % en 2024 ; dans la zone euro, la croissance devrait tomber à 0,8 % en 2023, avant de se redresser à 1,5 % en 2024. « L’inflation devrait devenir progressivement plus modérée en 2023 et 2024, mais rester supérieure aux objectifs des banques centrales jusqu’au second semestre 2024 dans la plupart des pays », selon l’OCDE. « Dans les économies du G20, poursuit l’organisme international, l’inflation devrait passer de 8,1 % en 2022 à 4,5 % en 2024. Dans les économies avancées du G20, l’inflation sous-jacente devrait s’établir en moyenne à 4 % en 2023 et à 2,5 % en 2024 ».

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *