mer. Mai 22nd, 2024

La Banque nationale suisse est venue en aide au Credit Suisse, la deuxième banque du pays en grande difficulté.

Le Crédit Suisse va emprunter jusqu’à 50 milliards de francs suisses à la banque centrale dans le cadre d’un programme de prêts garantis et de liquidités à court terme, en mettant en gage des « actifs de haute qualité ». La banque suisse a également annoncé le lancement d’une offre de rachat de ses propres obligations en euros et en dollars pour un total de 3 milliards de francs suisses.

« Ces mesures démontrent une action décisive pour renforcer le Credit Suisse alors que nous poursuivons notre transformation stratégique afin d’apporter de la valeur à nos clients et aux autres parties prenantes. Nous remercions la Banque nationale suisse et l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers pour la mise en œuvre de notre transformation stratégique. Mon équipe et moi-même sommes déterminés à aller rapidement de l’avant pour offrir une banque plus simple, plus ciblée et axée sur les besoins des clients. » a déclaré Ulrich Körner.

Les actions de la banque, cotée à Zurich, sont en hausse : une heure après l’ouverture, elles gagnent 20 %. L’effet de soulagement s’est étendu au reste du secteur bancaire européen. En Italie, une heure avant l’ouverture, l’indice Ftse Mib après la chute de mardi marque +0,7%.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *