mer. Mai 29th, 2024

Début du sprint pour la 19ème émission de la Btp Italia.  À 13 heures, la 19e émission de la Btp Italia a suscité une demande de 2,3 milliards d’euros, supérieure aux quelque 2 milliards d’euros de l’émission précédente à la mi-novembre. Le coupon réel annuel minimum supérieur au taux d’inflation a été fixé à 2 %. mais au matin du jeudi 9 – dernier jour de la période de placement sur le Mot – il pourrait être confirmé ou revu à la hausse. Aucun frais n’est demandé aux investisseurs pour participer au placement.

La période de distribution est divisée en deux phases. La première phase, qui se déroulera sur trois jours, d’aujourd’hui au 8 mars, sera suivie exclusivement par le marché de détail, tel que défini dans la communication publiée sur le site de la Mef, tandis que la seconde phase, qui aura lieu le 9 mars, sera dédiée à toutes les autres catégories d’investisseurs, principalement institutionnels, exclus de la première phase.

La demande pour le Btp Italia « est plus élevée que lors de l’édition précédente ».  Ainsi, le directeur général de Mts, Ciro Pietroluongo commente les premiers résultats de la dix-neuvième émission de l’obligation d’État indexée sur l’inflation. La transparence et la liquidité des transactions sont « deux des caractéristiques gagnantes » de la Btp Italia qui attirent l’attention des petits épargnants, outre le fait qu’il s’agit d’un investissement intéressant en termes de taux de rendement. Considérant comme acquis l’élément selon lequel le Btp Italia sert principalement à protéger l’épargne contre l’inflation, « il y a deux caractéristiques qui ressortent en particulier », explique Pietrolungo. La première concerne « la forte orientation du Trésor vers l’épargne privée et l’amélioration de l’infrastructure du marché italien ». Et ensuite, « l’extrême liquidité », précisément parce que « les infrastructures de marché, de gros et de détail, qu’il y a en Italie (Mts et Mot) garantissent à tout moment la valorisation du titre et la possibilité de le vendre en un clic ». En pratique, il s’agit d’un titre qui, ayant la garantie de l’État, permet à l’épargnant d’investir avec plus de sérénité à l’échéance (dans ce cas cinq ans) et de recevoir la prime de fidélité de 8 pour mille (comme cela arrive dans la plupart des cas), explique Pietroluongo. Mais en même temps, « vous avez la certitude de pouvoir disposer de votre épargne à tout moment ». Et c’est « un aspect important », en plus du fait que « c’est un investissement intéressant » en termes de rendement (le coupon minimum est fixé à 2%).

Pour la souscription de ce type d’obligations d’État dont le rendement est lié à l’indice national des prix à la consommation, lancées il y a maintenant plus de 10 ans par le Trésor qui s’adressait précisément à la clientèle des particuliers, il existe des procédures simples, directes et gratuites, si l’on se déplace au moment de l’émission.L’obligation, dont la date d’échéance est le 14 mars 2023 et la date de maturité le 14 mars 2028, est un Btp indexé sur le taux d’inflation italien (indice FOI, sans tabac – Indice dei prezzi al consumo per le famiglie di operai e impiegati, al netto dei tabacchi), avec des coupons payés tous les 6 mois en même temps que la réévaluation du principal due à l’inflation pour le même semestre. Le code ISIN de l’obligation pour cette première phase est IT0005532715. Le numéro de l’indice d’inflation calculé à la date de comptabilisation et de règlement du titre est 118,24194. Pour ceux qui souscrivent le titre dans cette phase et le conservent jusqu’à l’échéance (14 mars 2028), une prime de fidélité de 0,8% du capital investi est prévue.

Pour la souscription de la Btp Italia, outre le fait de se rendre dans une banque ou un bureau de poste, il est également possible de l’acheter en ligne.  L’émission aura lieu sur le MOT (le marché sur écran des obligations et des titres d’Etat de Borsa Italiana) par l’intermédiaire de Intesa Sanpaolo spa et UniCredit spa – Dealers de l’opération – et de Banca Akros spa et Cre’dit Agricole Corp. Inv. Bank – Codeur de l’opération.

Pour les épargnants, 1.000 euros est le montant minimum qui peut être acheté : les titres seront attribués automatiquement au demandeur. En effet, comme il s’agit de la seule obligation d’État qui n’est pas vendue aux enchères de manière traditionnelle, mais par le biais de la plateforme Mot de Borsa Italiana, celui qui achète le BTp Italia a la sécurité de pouvoir toujours obtenir la quantité demandée.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *