mer. Mai 22nd, 2024

C’est peut-être une impression erronée. Ou pas. Le fait est que ces derniers temps, il semble y avoir plus de chemins de croix et de galas que jamais. Et certains chemins de croix qui ressemblent à de véritables processions sans porteurs. Et certains galas où il ne manque que le tapis violet… violet. Le fait est que tout cela se passe sans qu’il y ait plus d’annonces de couronnement ni toutes les choses attachantes qui étaient là avant. Ce doit être un chapitre de plus dans l’inflation… également violette. Le couché et le non couché, car de plus en plus de crucifix sortent debout. Ou debout, comme on dit. Il suffit de regarder un peu autour de soi pour voir où vont les tendances. Cette année, la tendance est de faire un gala et d’emmener le Christ titulaire sur le chemin de croix. Les affiches, les méditations et les proclamations continuent, bien sûr qu’elles continuent, mais elles sont moins populaires. Une question de mode. Et pourtant, c’est encore l’hiver. La fleur d’oranger n’a pas encore explosé.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *