sam. Fév 24th, 2024

Si à Séville on considère comme une tradition ce qui se produit deux ou trois ans de suite, ce qui se produit depuis plus de 25 ans doit déjà être une coutume invétérée : l’exécution de l’hymne de l’Andalousie à El Cerro. l’hymne de l’Andalousie à la sortie de la Virgen de los Dolores del Cerro.

Les sons empruntés au Dieu saint par Blas Infante à Cantillana – « les pécheurs prient/ le Seigneur continuellement/ et c’est pourquoi nous l’appelons/ Dieu saint/ et saint fort/ saint immortel »- sont répétés année après année les Mardi saint.



Et puis, un long chemin vers le centre, dont le paysage urbain a tellement changé qu’ils ont même supprimé un pont, le pont d’Enramadilla, qui traversait la ligne de chemin de fer de Jerez et Los Puertos, où est passée cette Lola qui chantait si bien l’hymne andalou.

Lire aussi:  Une journée de la Virgen de los Reyes avec des premières

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *