sam. Juil 13th, 2024

Ce Carême de la cheminée et du foulard vivra son grand chemin de croix général dans l’ambiance la plus appropriée : le charme d’un retour nocturne marqué par une procession de manteaux sombres vers la rue Feria. Le bon Carême commence par un temps froid et se termine (du moins nous l’espérons) par la chaleur d’un ciel clair. Le Carême a toujours deux vitesses : celle du culte, des autels, des expositions, des petits préparatifs à la maison, et celle des grands débats sur la logistique de la Semaine Sainte. Il faut combiner les deux. Comme quelqu’un l’a dit, quelqu’un doit payer les poteaux pour que quelqu’un d’autre puisse créer une belle métaphore dans la proclamation. Nous sommes tous nécessaires. Tout comme le manteau, qui doit être porté pour la dernière fois à la Madrugada.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *