ven. Fév 23rd, 2024

La confrérie de la Espoir de Triana a partagé, par le biais de ses profils officiels, les résultats de l’enquête sur l’état des lieux. rapport sur la datation et le calibrage de l’image de la Vierge Marie.Ce travail a été réalisé par le Centre National d’Accélération à travers l’étude d’un fragment de bois correspondant au masque de la Sainte Vierge.

La datation au radiocarbone, appliquée à des échantillons de bois, donne une idée de l’époque à laquelle se sont formés les anneaux de croissance qui composent les échantillons traités. D’une manière générale, la datation radiocarbone nous rapproche de la date à laquelle un organisme vivant cesse d’interagir avec l’environnement, et donc d’incorporer le C14 environnement. C’est important de noter que les données fournies se rapportent au bois lui-même, et non à la datation ou à la date d’exécution de l’œuvre : « en aucun cas la fabrication de l’œuvre elle-même n’est datée ».lit un communiqué de presse.



Ainsi, après les processus chimiques correspondants, les résultats ont donné une série de fourchettes de temps qui, à travers les pourcentages, peuvent nous donner une idée de la datation du bois. L’échantillon de masque étudié présente trois fourchettes possibles. La première, du 1460 à 1465, présente une (dans le graphique, la probabilité est exprimée en unités plutôt qu’en centaines) que le bois se soit formé à un moment donné dans cette fourchette. Le site est comprise entre 1467 et 1529, et a une probabilité de 39,7%. Le dernier rang va de 1539 à 1635, et a une probabilité de 58,8%.

Lire aussi:  Le conseil municipal installera 30 toilettes publiques supplémentaires pendant la Madrugada et le samedi saint à Séville.

Donc, en restant sur les probabilités et les pourcentages, le bois dans lequel la Virgen de la Esperanza a été sculptée date vraisemblablement du XVIIe siècle. De plus, si l’on ajoute le rapport rédigé par Pedro Manzano lui-même lors de la restauration de la Vierge de l’Espérance, on peut conclure que la appartient au XVIIe siècle et qu’une image du XVIIIe siècle a été créée avec ce bloc de bois, date possible de l’incarnation originelle de la Vierge. Un pas de plus dans l’étude de cette image dont les mystères se dévoilent peu à peu.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *