mar. Juin 18th, 2024

Exaltant. Tel semble être l’adjectif le plus approprié pour commenter l’étonnante démonstration offerte par Teramo a Spicchi dans le derby contre Pescara. Après 5 minutes de jeu, les rouges et blancs prennent des mesures contre leurs adversaires et mettent la table pour une série de triples et de contre-attaques qui anéantissent les garçons du coach Cova. TaSp s’est ainsi approprié le derby 89-45, ne laissant aucune chance aux cousins de l’Adriatique, qui ont semblé presque surpris par la véhémence des avancées défensives des rouges et blancs et par l’agressivité dont ils ont fait preuve en attaque, tant dans la prise d’initiatives au fer que dans les rebonds offensifs.

En résumé, Teramo a Spicchi, au cours de cette saison à domicile, a toujours suscité des applaudissements et des compliments pour la façon dont il a su gagner l’appréciation méritée des supporters. Et ce n’est pas un hasard si le bilan de Teramo au palais des sports Tino Pellegrini parle de 6 victoires et 3 défaites. Qu’ensuite, une est venue contre Monopoli, après une prolongation (et grâce à deux triples tirs au buzzer, le premier après 40 minutes et le second à la 45ème minute), une autre, contre Corato, en éteignant la lumière dans les cinq dernières minutes après avoir mené de deux balles, et la troisième en tirant les lancers francs qui auraient pu leur donner un V au classement, qui est ensuite allé à Avellino. En revanche, à l’extérieur, où TaSp n’a gagné que lors du premier match de championnat contre Sala Consilina, il est nécessaire de trouver plus de concret, même si les rouges et blancs ont souvent offert de bonnes performances à l’extérieur.

Sur cette étape de maturité à franchir, l’entraîneur Andrea Gabrielli précise : « Sur les 5 derniers matchs, nous avons enregistré 3 victoires à domicile et 2 défaites à l’extérieur. Nous devons essayer d’avoir la bonne attitude et l’attention nécessaire même lorsque nous ne jouons pas à la salle de sport de Scapriano. Il est désormais acquis que l’équipe joue bien ou très bien, comme ce fut le cas avec Sala Consilina, les matchs à domicile. Nous avons besoin de plus de solidité à l’extérieur. Se tournant plutôt vers la victoire à Pescara, l’entraîneur de Teramo précise :  » Contre Pescara, nous avons été bons de ne pas nous déconcentrer après le score de 6-2, juste cinq minutes passées. Nous avons manqué des tirs faciles que nous devions absolument convertir en paniers. Après ce début, l’équipe s’est bien détendue grâce à la défense car dans notre zone nous n’avons pratiquement rien permis ».

En ce qui concerne l’efficacité et la discipline qui ont caractérisé le jeu exprimé par les rouges et blancs, l’entraîneur Gabrielli souligne : « Nous avions préparé le jeu sur Capitanelli et nous l’avons tenu à 3/11 du terrain, Del Sole a marqué quelques paniers quand le match était pratiquement décidé, donc le plan de jeu a été largement respecté. Nous avons bien tiré à trois points et maintenant nous devons travailler en anticipant les matchs dans lesquels les pourcentages de 6,75 ne devraient pas être bons. Une équipe qui doit essayer de se sauver doit toujours avoir un plan B, tant sur le plan offensif que défensif. Il y a des jeux où il est bon de naviguer dans certaines solutions offensives et d’aller vers certains joueurs ; d’autres jeux où il faut faire des choses différentes. Dans l’ensemble, je suis satisfait de la qualité du jeu réalisé car si au match aller contre Pescara nous avions perdu en jouant mal, cette fois nous avons bien gagné. Entre les deux matchs il y a eu trois ou quatre mois de travail et pour un entraîneur c’est un fait important, qui doit nous faire réfléchir positivement, pour continuer à rouler. Ce groupe n’aura une chance de se sauver qu’en posant une brique à la fois, en montrant la volonté de gagner et en suivant soigneusement les règles offensives et défensives. Maintenant, il faut penser à Bisceglie et se bouger pour le match à l’extérieur ».

Teramo a Spicchi 2K20 : Federico Casoni 17 (1/1, 5/9), Luigi Cianci 17 (8/15, 0/0), Lorenzo Calbini 11 (4/7, 1/2) + 10 r, Arcangelo Guastamacchia 11 (1/4, 3/5), Giorgio Galipò 10 (2/7, 2/2) + 6 as, Alessandro Vigori 10 (5/7, 0/3), Sebastiano Perin 7 (1/2, 1/3), Alessandro Di Febo 3 (0/0, 1/1), Mattia Sacchi 3 (0/0, 1/2), Emidio Di Donato 0 (0/2, 0/1), Stefano Ferri 0 (0/0, 0/0), Simone Mora 0 (0/0, 0/0). Lancers francs 3/7 ; rebonds 42 (9 off + 33 dif) ; passes décisives 25. coach Andrea Gabrielli

Pescara Basket : Domenico Fasciocco 14 (2/4, 3/5), Constantin Maralossou 11 (5/16, 0/2) + 2 as, Alberto Del Prete 8 (2/7, 1/4) + 2 as, Andrea Capitanelli 6 (3/9, 0/2) + 9 r + 2 as, Leonardo Del Sole 4 (2/5, 0/0), Manolo Perella 2 (1/4, 0/1) + 2 as, Loris Masciopinto 0 (0/0, 0/2), Baye Modo Seye 0 (0/0, 0/0), Seraphin Kadijvidi Boussoukna ne), Robert Marian Paliciuc ne. Lancers francs 3/5 ; rebonds 35 (8 off + 27 dif) ; passes décisives : 9. Entraîneur Stefano Cova.

partiels : 19-6, 24-15, 23-10, 21-14

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *