lun. Juin 24th, 2024

Jubilation et joie dans la ville de Carmona. Sa sainte patronne, la très dévote Virgen de Gracia, sortira en procession extraordinaire le 24 septembre, pour marquer trois quarts de siècle depuis la fondation de la confrérie. Le 2 février, l’archevêché, par l’intermédiaire de D. Manuel Vázquez Lombo, délégué épiscopal, a signé l’autorisation pour que l’image défile dans la ville le quatrième dimanche de septembre.

Sur des déclarations à ce journal, sa grande soeur, Concha Gaviraa déclaré que « tout le monde a pris les réseaux sociaux pour partager la nouvelle, en nous félicitant….. Pour Carmona signifie beaucoup pour cette procession, la Vierge n’a pas l’habitude de sortir de manière extraordinaire.. La dernière procession a eu lieu il y a huit ans. V voisins et frères et sœurs attendaient ce moment avec l’illusion et un grand empressement« .



En ce qui concerne le format de la procession, « elle sera organisée un Messe le matin et ensuite il visitera, comme son état de règles, le couvent des Descalzas. Par la suite, passera dans les rues de la ville, dans un itinéraire que nous sommes encore en train de définir ».

Il y a quelques heures, la confrérie a partagé sur ses réseaux sociaux l’autorisation ecclésiastique lui permettant d’organiser une procession avec l’image. Il se trouve que, en tant que tel, il ne s’agit pas d’une procession extraordinaire, car la corporation indique dans son règlement que la procession ordinaire de l’image n’aura lieu que pour des « raisons extraordinaires ».. C’est-à-dire que la Virgen de Gracia ne sort dans les rues que pour une justification impérieuse, comme c’est le cas ici. En outre, le Saint-Siège lui a accordé une année jubilaire pour cet événement précis.Depuis lors, des centaines de dévots et de pèlerins se rendent régulièrement au prieuré de Santa Maria.

La dernière fois dans la rue

La dernière fois que la Virgen de Gracia a fait une procession à Carmona était dans le en 2015, il y a huit ans, pour commémorer le 25e anniversaire de son couronnement (1990) et le 725e anniversaire de son arrivée dans la ville. Selon la tradition, l’image de la Vierge de la Grâce a été trouvée par un berger à l’intérieur d’une grotte à la périphérie de la ville, où elle était restée cachée pendant la domination musulmane. Emmenée à la ville pour la contemplation du quartier, elle est miraculeusement retournée à la grotte, un fait qui a été interprété comme un signe de son intention d’y résider. Depuis lors, des ermites et des ermites se sont chargés de son culte, augmentant sa renommée, jusqu’à l’arrivée en 1477, sur ordre d’Isabelle Ier, de la communauté hiéronymite de San Isidoro del Campo, qui a construit un couvent sur la falaise en son honneur.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *