mar. Mai 28th, 2024

À BOLOGNE, MAINTENANT, IL Y A LE MUR DE THORNTON – Lors de la victoire contre Udine, Luca Dalmonte avait salué le grand travail défensif de Sherrill. Mais il est clair que ses 26 points et sa nuit de tirs (4/5 de 2, 4/6 de 3 et 6/9 à la ligne de lancer franc), en ajoutant 6 rebonds et 3 passes, ont élu Marcus Thornton MVP du succès de Flats Service Fortitudo dans le derby avec RivieraBanca. Le garde américain de la promotion 93 n’avait enregistré un meilleur résultat que lors du match à l’extérieur à Ferrare, avec 29 points. Cette fois, cependant, la victoire est venue.

DI NARDO’ LE RETOUR DE L’ANNÉE ? – A 13 minutes de la fin, ils étaient menés de 23 points (37-60), pour finalement l’emporter en prolongation. Même s’il y a les démérites de Cividale, on préfère toujours les mérites d’un Nardò HDL qui n’a jamais abandonné, porté par les 76 points totaux du trio Stojanovic (27), Poletti (25), Smith (22). Qui a marqué 83% des points de l’équipe. C’est le premier succès de 2023 pour les Apuliens, qui ont interrompu une série négative de cinq défaites.

LE COMBO DE TREVIGLIO ? CLARK-MARINI – Dans la victoire à l’extérieur de Gruppo Mascio à Milan, le facteur décisif a été la rupture 34-11 entre la troisième et la quatrième période en faveur de Treviglio, le résultat de 27 points du duo Clark (16), Marini (11). Ils ont ensuite terminé avec 26 points chacun : pour le gardien américain (33 ans) 4/7 à 2 et 6/8 à 3 en 27 minutes ; pour le joueur extérieur de Roveto (30 ans) 6/8 à 2, 3/6 à 3 et 5/6 à la ligne des lancers francs en 31 minutes.

RENZI COMME LE BON VIN – Dans le deuxième match depuis son retour à Trapani, Andrea Renzi a apporté 17 points, 3 rebonds et 5 fautes concédées en 26 minutes, avec 4/7 au tir et 6/6 à la ligne des lancers francs pour le succès de 2B Control Trapani dans le délicat affrontement direct avec la Stella Azzurra Roma. Le centre ligure, né en 1989, avait déjà joué huit saisons sous le maillot de Granata, entre 2013 et 2021.

RIETI, AVEC PACI CRÉE LE… CAOS – D’abord la Stella Azzurra, maintenant c’est le moment de Kienergia Rieti pour alimenter le sprint du salut dans le Groupe Vert. Dans la deuxième victoire consécutive, sur le terrain d’Assigeco (qui venait de battre Desio sur Cantù), première performance convaincante pour le nouvel arrivant Paolo Paci, qui a frôlé un double-double, avec 14 points et 9 rebonds en 25 minutes, le plus dans sa saison depuis ses débuts au Fortitudo Bologna. Pour l’équipe de l’entraîneur Ceccarelli, c’était la deuxième victoire externe du tournoi, la première sur le terrain, après celle obtenue à Trapani par forfait, le 20 novembre dernier, en raison de la défaillance de l’équipement obligatoire.

BERTI UN COMPTE OUVERT AVEC LA RAVENNE – Contre OraSì, premier double-double en championnat pour Matteo Berti (2.12, 1998) avec 12 points et 11 rebonds en 21 minutes avec 5/5 au tir. Originaire de Padoue, le centre avait déjà réalisé une super performance contre Ravenne cette saison : dans la Supercoppa LNP, en septembre dernier, 19 points et 12 rebonds dans la victoire extérieure de Benedetto. Pour le Tramec, qui a confirmé sa place dans la triade en tête du Groupe Rouge, il s’agissait de la quatrième victoire consécutive, la dixième lors des 11 derniers matchs. La seule défaite : à Rimini, 87-80, le 8 janvier dernier.

FESTIVAL PUBLIC – Les données de fréquentation de la 20ème journée confirment que le travail récompense les clubs et leurs activités pour les supporters : des 3200 spectateurs qui ont fait salle comble à Rimini, pour le derby avec Fortitudo, en passant par Udine (2800), Forlì (2700), Milano (2500), Agrigento (2500). Sans oublier que les 2000 pour le derby avec Vanoli constituent un record d’entreprise pour la Juvi.

COMMENT FONT LES NOUVEAUX ENTRAÎNEURS – Voici les bilans des quatre nouveaux entraîneurs qui ont pris la relève cette saison : Alessandro Finelli 11-2 à Treviglio ; Carlo Finetti 4-2 à Udine ; Nicolas Zanco 2-5 à Mantova ; Stefano Comazzi 0-1 à Monferrato. Trois des quatre remplaçants avaient commencé la saison comme assistants dans leurs équipes respectives : Finetti, Zanco et Comazzi. La seule exception est Finelli, qui a succédé à Michele Carrea à la tête de Gruppo Mascio.

PIACENZA À TROIS TÊTES – Dans le Tour Vert, Assigeco domine les classements individuels : Kameron McGusty est le meilleur marqueur (21.1), si on parle de rebonds Brady Skeens est premier en totaux (12.5), défensif (8.3) et offensif (4.2) ; enfin, Gherardo Sabatini le meilleur en assists (7.6). Ce dernier devrait revenir en avril après avoir été opéré pour résoudre son problème de fasciite plantaire.

RIGON ROUGE, LES LEADERS DES LEADERS – Dans le trio qui continue à mener le Groupe Rouge, Pistoia possède le meilleur rebondeur global du groupement avec Carl Wheatle (9,3) et Cento a en Derrick Marks le plus précis aux lancers francs (90,8%). Alors qu’à Forlì, les rotations plus profondes d’Antimo Martino ne produisent aucun leader statistique : le meilleur est Lorenzo Penna, quatrième au classement des balles récupérées (1,6). Si cela ne se produit pas déjà dimanche, Cento-Forlì le 19 février bouleversera la triade au sommet.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *