ven. Juin 14th, 2024

Le site Rose de la passion qui a été décerné par le programme « Cruz de Guía » de la Cadena SER aux confréries de l’archidiocèse de Séville en reconnaissance de leur action en faveur des dons d’organes, a été déposé devant María Santísima de las Angustias après son pèlerinage à travers 55 confréries. Le 25 mars 2021, il a été remis au Dr. Pérez Bernal dans un acte solennel dans lequel il a déclaré que ce bijou, créé dans l’atelier d’Alejandro Marmolejo, serait itinérant, visitant les confréries qui se sont consacrées à ce thème très chrétien et vivant.

Le même jour, il a été reçu par la patronne des donneurs d’organes de Séville, la Virgen de las Angustias de la confrérie de Los Gitanos. Pendant 22 mois, elle a effectué un pèlerinage dans 55 confréries au total, laissant dans chacune d’elles une graine de solidarité et d’amour pour les autres, des valeurs essentielles pour autoriser les dons d’organes et, ainsi, donner une seconde chance de vivre aux malades en phase terminale qui attendent une greffe pour continuer à vivre.



Après son pèlerinage, ila Rose a été définitivement déposée dans le siège du Saint Patron des Donateurs. Pour cet acte, la Confrérie de Los Gitanos a convoqué les 55 confréries qui en disposaient le mercredi 1er février dernier, afin qu’elles puissent assister à la remise par la Confrérie de La Veracruz de Utrera, le dernier dépositaire.

La présentation a eu lieu dans un acte solennel présidé par le directeur spirituel, Fray Juan Dobado, et dans un « Sanctuaire de la vie » rempli de membres de la confrérie, de personnes transplantées de toutes les associations, de donneurs vivants et de parents de donneurs d’organes. José Pérez Bernal, Paco García de Radio Sevilla, Alejandro Marmolejo et José María Flores, frère aîné des Gitanos, ont pris la parole. Ils ont tous raconté des expériences émouvantes vécues durant cette période et Ils ont souligné leur étonnement devant le grand accueil et le long parcours de cet « ambassadeur de la vie et de l’espoir », comme elle a été appelée, et les valeurs qu’elle a laissées dans toutes les confréries pour aider les malades.

Pour finir la saetera Ana Pérez, épouse d’un greffé du foiea chanté un Ave Maria à la Vierge. Ensuite, toutes les personnes présentes ont eu un moment de convivialité dans la Casa Hermandad.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *