dim. Jan 29th, 2023

Tariq Owens a parlé de ses sauts spectaculaires et de sa capacité à enthousiasmer les supporters du Palasport « Lino Oldrini » des colonnes de La Prealpina : « Nous sommes une équipe avec beaucoup de joueurs athlétiques qui se nourrit de la choralité : notre style de jeu génère des situations qui mettent en valeur ces qualités. Ce type de jeu est très excitant pour les fans, dimanche contre Naples, nous avons été capables de créer de nombreuses situations dans le court ouvert et de faire le spectacle. »

Entente entre Tariq et le meneur de jeu Colbey Ross. « Colbey est un meneur de jeu très dynamique, je suis un homme long et athlétique et nous avons beaucoup de tireurs de notre côté. Une bonne entente s’est développée entre nous et notre sentiment sur le terrain grandit de match en match. Cependant, chaque match est différent car chaque adversaire choisit une stratégie défensive différente. L’important est de lire ce qu’ils essaient de nous enlever et d’attaquer au point qu’ils nous permettent. »

Priorités des rôles. « Mon rôle principal est d’être le pivot de la défense. Je connais ma tâche à 100 % et je connais mes qualités ; je suis heureux des progrès défensifs de ces dernières semaines, en attaque nous sommes clairement une équipe à tendance très périmétrique vu la qualité de tant de joueurs de champ. Je ne suis pas complètement désintéressé par le fait de marquer des points, mais je me concentre sur la défense. »

Owens crée des listes de lecture pendant l’entraînement. « Giovanni De Nicolao et moi nous partageons le rôle : c’est une façon de nous détendre pendant que nous travaillons dur. Des chansons différentes créent une énergie différente et chaque jour nous choisissons un genre différent en fonction de la situation. C’est un contexte amusant qui s’inscrit de toute façon dans un rythme d’entraînement très intense. Je sais que c’est différent de ce que font les équipes européennes, mais si vous regardez notre façon de jouer, nous nous amusons beaucoup.

Lire aussi:  LBA - Vuelle, Cheatham : "Pesaro est une ville fantastique pour jouer".

La revanche contre Dolomiti Energia Trentino, dimanche. « (Au match aller), nous avons joué un jeu qui était également bon pendant de longues périodes, mais sans être capable de le conclure. Mais c’était encore la phase initiale de la saison, au cours de laquelle nous avions quelques lacunes dans notre identité. J’ai hâte d’affronter à nouveau Dolomiti Energia et de mesurer notre croissance par rapport à cette époque. »

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *