sam. Fév 4th, 2023

L’Italie est en récession, bien que d’intensité réduite et avec une inflation qui semble se ralentir. Ce sont deux des indications qui ressortent des enquêtes Congiuntura de Confcommercio. En janvier 2023, le PIB devrait se contracter de 0,9 % en termes cycliques, avec une croissance de 0,4 % sur le même mois en 2022. Le ralentissement de la demande des ménages, qui constitue pour certains segments un véritable repli, devrait avoir déclenché un cycle de récession. Dans le même temps, les dernières données sur l’inflation et les signes de ralentissement des coûts des matières premières énergétiques semblent indiquer le début d’une phase de prix moins expansive. Selon les estimations, les prix à la consommation devraient augmenter de 0,6% en janvier par rapport à décembre, portant le taux de variation tendanciel à 10,5% (contre 11,6% en décembre). Toutefois, Confcommercio souligne qu’il est difficile de supposer que la croissance des prix sera inférieure à 6 % en moyenne en 2023.

Globalement, la consommation en 2022 a progressé de 4,2%, synthèse d’une reprise plus accentuée dans les services (+15,5% par rapport à 2021) et d’une croissance modérée de la demande de biens (+0,4%). Malgré cette tendance très positive, les niveaux de consommation restent très éloignés des valeurs globales pour 2019 (-4,1%). Les services sont loin derrière (-11,2%), tout comme le segment automobile (-23,8%) et l’habillement et les chaussures (-6,6%).

En décembre, les dépenses de consommation ont confirmé la tendance à un moindre dynamisme, avec une croissance de 0,4 % en glissement annuel. Le chiffre résume une baisse de la demande de biens (-0,2%) et une croissance pour les services (+2,7%). Au sein de l’agrégat des biens, le repli, qui a été largement répandu parmi les secteurs, a été accentué pour les produits alimentaires, les meubles et les appareils ménagers. Des signes négligeables de reprise sont apparus dans les secteurs de l’automobile et de l’habillement, qui connaissent de graves difficultés depuis un certain temps déjà.

Lire aussi:  Les voitures électriques. Décrets signés : 21 000 nouvelles colonnes d'ici 2025

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *