dim. Fév 5th, 2023

Le samedi saint est un jour marqué en rouge sur les calendriers de toutes les cofrades. Des milliers de personnes sont attendues à Séville depuis différentes régions d’Andalousie, où il n’y a pas de processions ce jour-là, et d’autres régions d’Espagne pour assister à la procession générale du Saint Enterrement. Ce grand événement, qui se tiendra en 2023 à l’occasion du 775e anniversaire de la Reconquête de la ville et, donc, du rétablissement du culte catholique par le roi Ferdinand. Pour cette raison, la Confrérie du Saint Enterrement a invité 15 confréries à participer avec leurs chars. Le cortège complet et ordonné ; seuls les abonnés au cortège officiel auront le privilège de le voir.  qui a une capacité d’environ 32 000 personnes. Malgré cela, il existe quatre zones par lesquelles passeront bon nombre de processions et qui, dans de nombreux cas, laisseront une image unique, car il s’agit de routes que les processions ne traversent jamais le jour de leur départ.

L’axe San Pablo-Magdalena

Bien qu’il ait finalement été exclu que les 15 pasos se rejoignent à un point de départ situé en dehors du parcours officiel afin que la procession puisse être vue dans son intégralité par le grand public, il y aura plusieurs zones où il y aura une forte concentration de confréries. L’un d’eux est l’axe formé par la Calle San Pablo, la Calle Magdalena et la Calle Rioja. Jusqu’à cinq processions passeront par cette zone. Deux confréries à fort attrait dévotionnel arriveront de Triana : le Señor del Soberano Poder avant Caifás, de la confrérie Hermandad de San Gonzalo, et le Señor de las Tres Caídas, de la confrérie Hermandad de la Esperanza de Triana. La puissance souveraine arrivera avec la nouveauté de l’accompagnement musical du groupe musical Virgen de los Reyes. De ce point, trois autres groupes partiront consécutivement. De la chapelle de Montserrat sortira le Cristo de la Conversión del Buen Ladrón (Christ de la conversion du bon larron). Puis, depuis l’église paroissiale de La Magdalena, le Cristo del Calvario et le mystère de la Descente de l’Hermandad de la Quinta Angustia, qui clôt la procession du Santo Entierro Grande avant les pasos del Señor Yacente et del Duelo.

Lire aussi:  Santa María la Blanca donne la première surprise de la confrérie de 2023. Une année dédiée à la Virgen del Pópulo



L’Alameda de Hércules

Un autre de ces espaces sera l’Alameda de Hércules, le début frustré de l’itinéraire non officiel, finalement écarté en raison de la réticence de certaines confréries qui considéraient qu’elles devaient faire un long détour pour atteindre ce lieu. Le Señor de la Sentencia, de la confrérie Hermandad de la Macarena, la Virgen de la Amargura, et le mystère de l’Exaltación passeront par là, dans une scène tout à fait inhabituelle pour cette confrérie du Jeudi Saint.

La Plaza del Salvador

La Plaza del Salvador sera un autre des points forts de cette journée tant attendue. On pourra y voir les chars suivants : le mystère de la Coronación de Espinas del Valle, qui sera une image inhabituelle ; le Señor de Pasión, qui part de l’église de El Salvador, sur la même place ; la Virgen de la Amargura, qui passe par ici le dimanche des Rameaux ; le Cristo de la Exaltación, qui partira de Álvarez Quintero pour accéder à la Cuesta del Rosario ; et le Cristo del Calvario, qui sera une autre des images du jour.

Le Postigo

La dernière zone à mettre en avant est le Postigo, même si, selon toute vraisemblance, il sera jaugé pour des raisons de sécurité, comme cela a été la norme ces dernières années. Elle sera traversée par le paso de misterio de la Oración en el Huerto, de la Hermandad de Montesión, qui réalisera un événement sans précédent ; San Gonzalo, Tres Caídas de Triana, El Cachorro et La Quinta Angustia, qui passent par cette zone lors de leurs processions ordinaires de la Semaine Sainte.

Lire aussi:  El Cachorro et La Puebla del Río signent un contrat musical pour le Santo Entierro Grande

Images inédites d’une journée unique

En plus de ces points de forte concentration de confréries, les itinéraires approuvés par le Conseil offriront des images intéressantes et inédites le Samedi Saint. La Confrérie de Montesión, par exemple, retournera à la Calle Feria en passant par Postigo, Molviedro, le Musée et San Andrés. Après avoir quitté la cathédrale, El Beso de Judas cherchera son domicile canonique dans les Jardines de Murillo. Le Señor de la Sentencia reviendra par San Luis, une rue très Macarena, jusqu’à la basilique. Le mystère du Señor de la Victoria de la Paz atteindra la Plaza de la Campana en passant par les Jardines de Murillo, Santa María la Blanca, la Alfalfa, San Pedro, la Encarnación et Laraña. Le mystère de l’Exaltation cherchera la zone de San Juan de la Palma et l’Alameda pour rejoindre le départ de la procession officielle le long de la Calle Trajano.

Le mystère de la conversion du bon larron, de la confrérie de Montserrat, après avoir quitté la cathédrale, tournera à droite pour suivre le beau parcours des rues Temprado et Dos de Mayo pour entrer dans Arfe à la recherche de Castelar. El Cachorro, quant à lui, rejoindra La Campana via le pont qui porte son nom, Marqués de Paradas, San Laureano et Alfonso XII. Enfin, El Calvario retournera à La Magdalena en passant par Francos, El Salvador, Cerrajería et Sierpes pour traverser vers Rioja.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *