dim. Jan 29th, 2023

La transaction prévue a été controversée. Il semble maintenant que le deal commercial soit sur le point d’être conclu, il ne s’agit plus que de détails, dit-on à Hambourg.

La participation controversée du groupe chinois Cosco dans un terminal à conteneurs du port de Hambourg est en principe bouclée, selon l’entreprise de logistique portuaire HHLA. « Nous pouvons confirmer que, dans le cadre de discussions objectives et constructives entre la Hamburger Hafen und Logistik AG (HHLA), CSPL et le ministère fédéral de l’économie et de la protection du climat (BMWK), nous avons réussi à nous mettre d’accord sur les conditions concrètes d’une participation de CSPL dans la HHLA Container Terminal Tollerort GmbH », a déclaré vendredi à Hambourg une porte-parole de la HHLA. Les derniers détails vont maintenant être réglés afin de pouvoir conclure la transaction dans les meilleurs délais. Selon les informations fournies, la transaction a été précédée d’une communication obligatoire de Cosco Shipping Ports Ltd (CSPL) à la bourse de Hong Kong.

A l’origine, Cosco voulait prendre une participation de 35 pour cent dans la société d’exploitation du terminal de Tollerort. Après un veto du gouvernement fédéral, HHLA et Cosco se sont mis d’accord en octobre sur une participation minoritaire de moins de 25 pour cent. Il a été convenu de ne pas divulguer le contenu du contrat. L’État fédéral avait craint qu’une participation plus importante ne mette en péril l’ordre et la sécurité publics, avait empêché par son intervention une participation stratégique au terminal et réduit l’acquisition à une simple participation financière.

Lire aussi:  Les oies sauvages longtemps stressées par la nuit du Nouvel An

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *