lun. Jan 30th, 2023

Une perte de poids involontaire sans régime est un signal d’alarme du corps, avertissent les gastroentérologues. En effet, la cause de la perte de poids est souvent une maladie de l’appareil digestif.

Perdre du poids sans le vouloir ? Pour certaines personnes, cela semble être une bonne chose. Mais ceux qui perdent dix pour cent de leur poids en quelques mois sans régime devraient absolument consulter un médecin, conseille la Société allemande de gastroentérologie, de maladies digestives et métaboliques (DGVS). Car derrière cette perte de poids involontaire se cachent souvent des maladies gastro-intestinales.

Certes, la perte de poids pourrait aussi être due à des maladies non gastro-entérologiques comme une dépression ou des problèmes de prothèses dentaires. Mais dans un tiers des cas, ce sont des maladies de l’appareil digestif comme une infection, une maladie inflammatoire chronique de l’intestin ou une intolérance qui en sont la cause, fait savoir la DGVS.

Perte de poids involontaire : la perte de poids peut avoir plusieurs causes

Les douleurs abdominales, la diarrhée ou la constipation sont des indices qui montrent qu’un problème dans l’appareil digestif est à l’origine de la perte de poids involontaire. « Lorsque le corps ne décompose ou n’absorbe pas suffisamment les composants alimentaires, nous parlons d’un syndrome de malassimilation », explique un porte-parole du groupe de travail sur la médecine nutritionnelle de la DGVS dans le communiqué de la DGVS. Différentes maladies, dont la fréquence varie, peuvent en être la cause.

« Comme les symptômes sont souvent non spécifiques, le diagnostic est un défi », explique-t-on à l’hôpital universitaire de Rostock. Des douleurs abdominales et des diarrhées pourraient par exemple indiquer une intolérance au gluten, une inflammation du gros intestin ou une maladie inflammatoire chronique de l’intestin, la « maladie de Crohn ». Mais les douleurs abdominales et la diarrhée peuvent également être le signe d’une maladie du pancréas ou les conséquences d’une opération de l’abdomen qui remonte à un certain temps.

Lire aussi:  Poutine ordonne un cessez-le-feu pendant le Noël orthodoxe

Perte de poids involontaire en cas de diarrhée : le diagnostic est difficile en cas de maladie gastro-intestinale

Pour pouvoir identifier correctement la maladie, l’aide des patients est nécessaire : ils doivent décrire leurs symptômes le plus précisément possible. Quand les douleurs apparaissent-elles, avant ou après les repas ? Alterne-t-on diarrhée et constipation ? Les selles sont-elles liquides ?

Mais l’analyse du sang, de l’urine et des selles en laboratoire peut également aider le médecin à poser le bon diagnostic. Les experts soulignent qu’il est important pour les patients d’identifier le problème et de demander une aide médicale afin de prévenir les carences. En effet, les maladies gastro-intestinales n’entraînent pas seulement une perte de poids : si le corps n’absorbe pas suffisamment de minéraux, de vitamines et d’oligo-éléments, les patients se sentent fatigués et peu performants. (piar)

Note de la rédaction : cet article provient de nos archives en ligne.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *