lun. Jan 30th, 2023

Il y a quelques semaines à peine, un canot pneumatique surchargé s’était retrouvé en détresse et avait chaviré sur la Manche. Quatre personnes avaient trouvé la mort. Une traversée à Noël se termine mieux pour les migrants.

A bord de deux petites embarcations, 90 personnes ont entrepris la dangereuse traversée vers la Grande-Bretagne à Noël. Les migrants ont été conduits dans un centre à Douvres, sur la côte sud de l’Angleterre, a annoncé lundi le ministère britannique de la Défense. Au total, selon les chiffres officiels, plus de 45.000 personnes ont jusqu’à présent traversé la Manche de la même manière depuis la France cette année, souvent dans de petits canots pneumatiques peu sûrs. En 2021, elles étaient environ 28.500.

Il y a quelques semaines seulement, un canot pneumatique surchargé avec jusqu’à 50 migrants à bord s’est retrouvé en détresse et a chaviré. Quatre personnes sont mortes, 39 ont été sauvées selon la police. Il y a un peu plus d’un an, une trentaine de personnes avaient même perdu la vie dans un accident de bateau dans la Manche.

Ce flux de migrants est une épine dans le pied du gouvernement conservateur britannique. Limiter l’immigration et garder le contrôle de ses frontières était l’une des promesses clés du Brexit. Les critiques font remarquer qu’il n’existe pratiquement pas de voies d’entrée légales pour les personnes en quête de protection. Le gouvernement britannique veut néanmoins expulser vers le Rwanda les personnes qui entrent illégalement, quelles que soient leurs chances d’obtenir l’asile. Les organisations de défense des droits de l’homme, les églises et bien d’autres critiquent vivement ce projet.

Lire aussi:  Les oies sauvages longtemps stressées par la nuit du Nouvel An

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *