dim. Fév 5th, 2023

Les cliniques pédiatriques du sud-ouest sont à bout de souffle. Il manque des médecins et du personnel soignant, il y a trop d’obligations, trop peu de temps – et l’hiver avec ses possibles maladies infectieuses est encore à venir. Un sommet spécialisé doit d’abord remédier à la situation.

Les cliniques pédiatriques manquent de personnel, les établissements se plaignent de l’excès de bureaucratie et craignent les infections de l’hiver : face à la surcharge dramatique dans les cliniques pédiatriques, le ministre de la Santé Manne Lucha veut discuter jeudi (10h00) avec des représentants des hôpitaux et des soins, des syndicats et des associations professionnelles des moyens de sortir de la crise.

Il s’agit « d’identifier ensemble des mesures pour améliorer la prise en charge des petits patients », a annoncé au préalable le ministère de la Santé. C’est en des termes dramatiques que des médecins spécialistes de cliniques pédiatriques de tout le pays avaient auparavant lancé un appel à l’aide au gouvernement régional face à la surcharge de travail et au manque de personnel.

Lire aussi:  NewstickerSelon un sondage, la majorité est favorable à un licenciement de la ministre de la Défense Lambrecht

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *