lun. Jan 30th, 2023

Des éléments qui permettent le contact entre l’extérieur et l’intérieur, ainsi que la gestion optimale de l’air et de l’éclairage. En même temps, ils doivent protéger les pièces du froid, de la chaleur excessive et d’éventuelles intrusions. Avant de faire un choix, il faut évaluer un certain nombre d’aspects

Lorsque l’on est confronté à la rénovation ou à la construction d’une maison, de nombreuses questions peuvent encombrer notre esprit. Il y en a une, en particulier, qui mérite une réponse approfondie : comment choisir la encadrements de fenêtres   le plus approprié pour la maison ? Un peu comme dans d’autres situations liées à la maison, tout peut être subjectif, à la fois parce que les goûts personnels entrent en jeu et parce que chaque projet est différent.

Le risque d’être déçu par le choix final, malgré les bons locaux, est élevé, après tout, les luminaires sont, pour le moins, fondamentaux pour l’appartement. En effet, ce sont les éléments qui permettent le contact entre l’extérieur et l’intérieur, ainsi que la gestion de l’air et de l’éclairage de la meilleure façon possible. En même temps, ils doivent protéger les pièces du froid, de la chaleur excessive et, détail non négligeable, des intrus potentiels. Avant de faire un choix, il faut évaluer un certain nombre d’aspects, tous aussi importants les uns que les autres.

L’importance du matériel

La première chose à faire lorsqu’on décide de changer de luminaire est de choisir le matériau ; il n’y en a pas de meilleur que les autres, tout dépend des goûts :

  • aluminium : c’est l’idéal si l’on veut un cadre qui dure dans le temps et ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Léger et résistant à la fois, il n’est cependant pas très isolant ;
  • PVC : idéal si l’on veut un matériau durable mais peu coûteux, il est utilisé dans de nombreuses constructions car il est également isolant et résistant au vent ;
  • le bois : si nous aimons le style classique et l’esthétique, non seulement c’est un bon isolant thermique, mais c’est un matériau qui donne une sensation de chaleur à la pièce. Bien qu’esthétiquement plaisant, il nécessite un entretien constant.
Lire aussi:  Comment chauffer son logement tout en économisant sur les factures : les astuces à retenir

Ne sous-estimez pas le verre

Après avoir choisi le matériau du cadre, une autre décision importante concerne le verre, car il constitue 90 % du cadre et il en existe différents types :

  • le verre avec un film de protection : un film est appliqué sur le verre qui agit comme un écran pouvant réfléchir la chaleur ;
  • le verre feuilleté : composé de verre double ou triple, il assure une isolation thermique et acoustique ;
  • verre de contrôle solaire : contrôle le rayonnement solaire par réflexion, transmission et absorption des rayons du soleil ;
  • verre à faible émissivité : subit un traitement qui lui confère des propriétés isolantes.

Isolation des cadres de fenêtres

Qu’elle soit thermique ou acoustique, l’isolation des portes et des fenêtres est essentielle ; dans le premier cas, elle réduit les pertes de chaleur de 20 % et garantit des économies d’énergie. Afin de choisir les bons, il est nécessaire d’évaluer la transmission thermique linéaire, qui est basée sur l’interaction de tous les éléments et matériaux qui composent la fenêtre, en respectant les valeurs minimales de la norme de référence.

En plus de l’isolation thermique, l’isolation acoustique ne doit pas être sous-estimée car les fenêtres et les portes deviennent souvent le point par lequel le bruit pénètre dans la maison. Pour être efficaces, ils doivent avoir un pouvoir d’insonorisation d’environ 32 dB. Cette valeur et ces performances varient en fonction du type de vitrage, de son épaisseur et de la distance qui les sépare, ainsi que du cadre et des joints.

Les cadres des fenêtres doivent être sûrs

Les portes et les fenêtres sont les points d’accès les plus vulnérables de toute habitation. Elles doivent donc être capables de résister aux effractions. Selon les normes UNI, les fenêtres sont classées sur la base d’essais de charge statique et de charge dynamique, en plus de leur résistance, qui est basée sur une valeur dans les classes RC allant du numéro un au numéro six :

  • RC1 : le cadre de la fenêtre doit résister à un cambrioleur en utilisant uniquement la force physique ;
  • RC2 : ne doit pas s’ouvrir si l’on utilise des outils simples tels que des tournevis ou des pinces ; il a également un temps de résistance de 3 minutes ;
  • RC3 : doit résister à un cambrioleur expérimenté utilisant un pied de biche et a un temps d’attaque de 5 minutes ;
  • RC4 : dans ce cas, l’encadrement de la porte doit résister à un cambrioleur très expérimenté utilisant des scies, des burins et des perceuses à piles. Le temps d’attaque est de 10 minutes ;
  • RC5 : cette classe comprend la résistance à des cambrioleurs très habiles utilisant des outils électriques tels que perceuses, scies et scies sabres. Le temps d’attaque est de 15 minutes ;
  • RC6 : il s’agit du niveau de sécurité le plus élevé, celui des cambrioleurs équipés de scies sabres et de meules d’angle. Le temps d’attaque manuel est de 20 minutes.
Lire aussi:  Lit avec coffre de rangement : modèles, coûts, offres et avantages

Produits en ligne

  • Cadres de fenêtres en PVC  
  • Cadres de fenêtres en bois  
  • Fenêtre à battant  

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *