mer. Fév 28th, 2024

Rester à l’intérieur pendant la saison froide nous incite à allumer le chauffage. Inévitablement, cela entraîne une augmentation de la consommation. Pour éviter de dépenser des sommes exorbitantes, nous devons gérer correctement nos systèmes. Voici comment

Même à Trieste, l’hiver a déjà fait son apparition avec l’inévitable baisse des températures. Avec le temps froid et les journées souvent pluvieuses, beaucoup d’entre nous préfèrent rester à l’intérieur et profiter de tous les avantages qu’il nous offre.

Rester à l’intérieur nous pousse à allumer les lumières à cause des journées grises et peu ensoleillées et à allumer les chauffages pour créer une chaleur agréable. Cela conduit inévitablement à une augmentation de la consommation, qui se transforme alors en une augmentation de la consommation d’énergie. des factures plus élevées. Pour éviter les dépenses exorbitantes et limiter le gaspillage pour le bien de l’environnement, il faut gérer les plantes correctement. Voyons comment ne pas renoncer à tout le confort, tout en faisant attention à l’environnement et à notre porte-monnaie.

Limiter la température des systèmes de chauffage

L’une des actions les plus importantes consiste à limiter la température des thermostats. Si le chauffage est réglé trop haut, il suffit de le baisser en fonction du climat extérieur. De plus, selon une réglementation nationale, 20° suffisent pour créer un environnement optimal.

Entretien des chaudières

Parmi les éléments qui peuvent faire grimper les coûts de la facture, il y a la défaillance d’un équipement. L’équipement le plus important pendant la saison froide est sans aucun doute la chaudière. C’est pourquoi il est bon de procéder à l’entretien périodique du système, comme le prévoit la loi. En effet, ceux qui n’effectuent pas cette révision s’exposent à de lourdes amendes. Pour limiter les désagréments, il est préférable de prendre rendez-vous avec un technicien avant l’arrivée des grands froids. De même, pendant la nuit ou en cas d’absence prolongée, il est préférable d’éteindre la chaudière.

Lire aussi:  Lit avec coffre de rangement : modèles, coûts, offres et avantages

Isolation des appareils

Pour avoir un environnement chaud et agréable, en plus du radiateur, il faut éviter les déperditions de chaleur, d’où l’intérêt d’installer des fenêtres isolantes. Les nouveaux cadres de fenêtres sont conçus pour empêcher l’air de s’échapper vers l’extérieur sans risquer la formation de moisissures.

Utiliser des rideaux légers

Les rideaux peuvent meubler et donner un nouveau look à la maison, mais ils doivent aussi être fonctionnels. Si, en été, vous préférez des rideaux longs et sombres pour filtrer la lumière et vous abriter des rayons du soleil qui peuvent chauffer la pièce, en hiver, il est préférable de choisir des rideaux plus légers et plus courts. Ainsi, le soleil pourra réchauffer la pièce et ils ne couvriront pas les radiateurs. Sans entrave, ils seront en mesure de créer la bonne température, ce qui permettra de réduire le temps d’utilisation.

Contrôle des radiateurs

Avant de mettre les radiateurs en service, il est bon de les vérifier. La première chose à faire est de purger l’air pour lui permettre de circuler et de chauffer la pièce. En outre, vous pouvez installer des vannes thermostatiques, qui limitent la consommation d’eau pour le chauffage jusqu’à 15 %.

Aérer les pièces

Le renouvellement de l’air à l’intérieur des pièces permet de créer un environnement sain et exempt de moisissures. Cela ne signifie pas qu’il faille ouvrir les fenêtres toute la journée. Cela ne prend que 10 minutes, même dans une grande pièce. Il est conseillé de le faire dès le réveil ou lorsque les radiateurs ne sont pas allumés, afin d’éviter tout gaspillage inutile. Dès la tombée de la nuit, il est préférable de baisser les volets pour éviter les déperditions de chaleur par les fenêtres. De même, si vous avez des pièces inutilisées dans la maison où vous ne passez pas votre temps, il est préférable de fermer les radiateurs afin d’éviter les gaspillages inutiles.

Lire aussi:  Comment choisir un bureau pour nos enfants

Bien utiliser les appareils et la lumière

La plupart des coûts de la facture d’électricité proviennent d’une mauvaise utilisation des appareils ménagers. Une utilisation consciente permet de réaliser jusqu’à 40 % d’économies. De plus, il est préférable d’avoir des appareils de classe A+ ou A++, même s’ils coûtent plus cher, ils vous feront dépenser moins d’argent sur votre facture d’électricité à long terme.

Il est préférable d’utiliser les lave-vaisselle et les lave-linge à pleine charge et à basse température, avec les bons détergents vous aurez une vaisselle propre et une consommation moindre. Il est important de vérifier que le réfrigérateur fonctionne correctement, c’est l’appareil qui consomme le plus et qui fonctionne 24 heures sur 24, donc s’il ne fonctionne pas correctement, cela aura un impact négatif sur votre facture d’électricité.

Si vous êtes toujours connecté et que vous ne pouvez pas vous détacher de votre PC, il est préférable de l’utiliser en mode économie d’énergie et de ne le laisser branché sur le secteur que lorsqu’il est vide. Non seulement vous ferez des économies, mais la batterie durera plus longtemps. Enfin, éteignez la lumière dans les pièces où il n’y a personne et utilisez des ampoules fluorescentes à économie d’énergie, même si elles coûtent un peu plus cher, vous ferez des économies.

Choisir l’opérateur et le tarif les moins chers

Grâce au marché libre, les consommateurs peuvent choisir l’opérateur le moins cher. De plus, si vous travaillez à l’extérieur, il est préférable de choisir le tarif semestriel. En concentrant la consommation de 19 heures à 8 heures en semaine, et durant les week-ends et les vacances, les économies sont garanties.

Produits d’économie d’énergie en ligne

  • Thermostat
  • Vannes thermostatiques
  • Ampoules fluorescentes
  • Thermostat Wi-Fi pour chaudière

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *