sam. Juil 20th, 2024

Le commerce en ligne a imposé le Black Friday aux magasins physiques. Un renversement de perspective qui n’est que la partie émergée de l’iceberg d’un désavantage concurrentiel fait de trop de pénalités pour les magasins physiques par rapport à l’extrême liberté dont le commerce électronique a toujours bénéficié. Pour Mario Resca, président de Confimprese, l’association des entreprises opérant dans le commerce, avec les réseaux directs et la franchise, c’est tout le système qu’il faut revoir. Parce qu’aujourd’hui les consommateurs se déplacent rapidement à travers le double canal de vente, physique et numérique, à la recherche de prix bas, les asymétries accumulées au fil des ans sont devenues insoutenables au cours des deux dernières années d’inflation galopante. Elles doivent être corrigées, explique M. Resca, pour éviter la fermeture de magasins et la désertification des centres-villes : « Nous voulons travailler sur un pied d’égalité et ne pas nuire au client qui, de plus en plus, se rend dans un magasin pour essayer ou voir des produits, puis achète en ligne ».

En 2023, la contraction de la consommation est une réalité avec laquelle il faut compter. Elle touche la grande distribution et a un effet dévastateur sur le secteur de la mode. Le centre d’études Confimprese met en évidence un ralentissement constant du commerce de détail depuis le début de l’année. En particulier, le mois de mai a été marqué par un changement de rythme avec des chiffres mensuels qui sont d’abord devenus « plats » puis négatifs. De mai à septembre, les ventes ont baissé de 1 %, et de 4,5 % pour l’habillement. Ces tendances sont également confirmées par les dernières données disponibles pour septembre et octobre, avec une baisse substantielle du marché de détail, respectivement de 1,9 % et de 3,7 % au niveau tendanciel. L’habillement et les accessoires sont les secteurs les plus pénalisés (avec -6,2% en septembre et -3,8% en octobre) tandis que le secteur de la restauration « résiste » même si en octobre le chiffre est devenu négatif (-1,9%) après +3,3% en septembre.

Il n’y a plus de temps à perdre, en somme, pour éviter une nouvelle crise des échanges physiques. « Nous partageons la position de la Commission européenne et la proposition d’Agcom, explique M. Resca, d’éliminer les contraintes sur les ventes promotionnelles et les ventes en termes de périodes et de durée. Le problème des asymétries concurrentielles entre les acteurs du commerce physique et les plateformes en ligne doit être abordé et résolu dans le cadre d’une table ronde ministérielle entre opérateurs ».

Quant à la possibilité de reporter la date de début des soldes prévue pour le 5 janvier avancée par Confesercenti face à un automne extraordinairement chaud, la base des membres de Confimprese s’y oppose car la saison en cours et les achats ont déjà été effectués, tout au plus pourrait-on commencer à l’été 2024 pour permettre une organisation adéquate des entreprises. Ce serait une sorte de  » summer time  » pour les soldes, une révolution d’un modèle basé sur la double date janvier-juillet qui ne pourrait avoir de sens que si elle était appliquée définitivement, et non en fonction de la météo, réfléchit Resca. « Un alignement entre les canaux physiques et en ligne et entre les régions est fondamental », poursuit le président, « qui ont aujourd’hui la liberté de fixer une date de soldes différente de l’accord de 2011 au sein de la Conférence des régions, créant des anomalies concurrentielles entre territoires voisins. Il est urgent de simplifier le dialogue entre les entreprises et l’administration publique, de rationaliser la réglementation du secteur et d’encourager la concurrence et le libre marché ». Le secteur du commerce de détail en Italie représente un chiffre d’affaires de 445 milliards d’euros, avec 1 million 290 mille entreprises et environ 3,4 millions d’employés. Confimprese est l’association qui regroupe les opérateurs avec des réseaux directs et des franchises : elle comprend 450 marques avec 90 000 points de vente et 800 000 employés.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *