mar. Avr 23rd, 2024

Parva sed apta mihi » : l’inscription latine que Ludovico Ariosto avait apposée sur sa maison pourrait peut-être, et nous répétons peut-être, s’appliquer à la maison de l’artiste. nouveau Volvo EX30 . Mais seulement et uniquement parce qu’il est la plus petite Volvo jamais produite par la société suédoise qui vit aujourd’hui, rappelons-le, sous le grand parapluie de l’entreprise chinoise. Geely . Oui, car en réalité, l’EX30 est une voiture qui joue des tours et ne fait semblant d’être petite que pour se faire câliner et surtout se faire câliner. Entièrement et uniquement électrique,  représente une autre première pour Volvo, qui change non seulement le « format » mais aussi, radicalement, la propulsion de sa propre voiture.

Avec ses 4,23 mètres de long, son prix d’entrée attractif, ses performances et son autonomie, l’EX30 est un beau gant jeté à certains SUV crossover électriques rivaux. Nous l’avons testé sur deux itinéraires mixtes dans la région de Barcelone avec d’excellents retours en termes de confort, d’habitabilité et d’agrément de conduite. Deux types de batteries sont disponibles : la plus petite, de 51 kWh, pour une autonomie de 344 km, et la plus grande, de 69 kWh, capable de couvrir 480 kilomètres dans la version « Extended Range » à deux roues motrices et 460 dans la version « Performance » à quatre roues motrices. Les temps de charge rapide sont les mêmes pour tous, soit environ 26 minutes pour passer de 10 à 80 %.

Le nouveau Volvo EX30 fait semblant d’être petit car l’espace pour la tête et les jambes ne manque pas à bord, tandis que l’habitacle est d’une légèreté rafraîchissante avec sa sellerie claire (fabriquée à partir de tissus recyclés) et ses grandes fenêtres. L’instrumentation se trouve au sommet de l’écran tactile vertical de 12,3 pouces situé au centre du tableau de bord. Le système audio apporte une touche d’élégance supplémentaire puisqu’il provient d’une grande barre de son horizontale, placée dans la zone du tableau de bord, près du pare-brise. De série, cinq radars, cinq caméras et douze capteurs à ultrasons à l’extérieur, régulateur de vitesse adaptatif.  (actif jusqu’à 155 km/h) ainsi qu’une carte Sim intégrée avec connectivité 5G, chargeur embarqué de 11 kW, prédisposition logicielle pour l’éthylotest (le système, prévu par le nouveau Code de la route, qui détectera le taux d’alcoolémie du conducteur au démarrage de la voiture) caméras avant et arrière. La Volvo EX30 (qui a déjà enregistré plus de 1 500 précommandes) commence à 35 900 euros pour la version « Core » avec un seul moteur arrière et une batterie de 49 kWh. Au sommet de la gamme se trouve la version « Twin Motor Performance Ultra Extended Range », avec traction arrière, qui coûte 50 900 euros.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *