ven. Mai 17th, 2024

La police nationale a détecté une méthode améliorée d’escroquerie téléphonique connue sous le nom de « spoofing », qui permet aux cybercriminels de voler votre compte bancaire. accèdent aux comptes bancaires . Avec ce nouveau développement, il suffit que lela victime tape son mot de passe sur son téléphone portable  afin que l’escroc puisse accéder à son compte.

Le spoofing est une escroquerie connue depuis un certain temps.uplantation du véritable numéro de téléphone d’entreprises privées.  comme les compagnies de téléphone et les institutions publiques, ce qui rend la tromperie presque indétectable, car la victime peut vérifier que le numéro à partir duquel elle est appelée correspond à la véritable entreprise. Le danger supplémentaire vient de l’amélioration de la technique qui la rend encore plus difficile à détecter pour les victimes.

Le mode opératoire est aussi simple qu’efficace. Tant que le numéro de téléphone à partir duquel ils appellent correspond au numéro réel d’entreprises ou d’institutions privées, les criminels gagnent la confiance de leurs victimes en leur parlant de problèmes de sécurité liés au vol du téléphone portable.

Ils leur demandent ensuite de composer le numéro sur le clavier de leur terminal mobile, le code d’accès à la banque privée ou un code de vérification, via un lien envoyé simultanément par SMS, capturant ainsi les frappes sur le terminal et contrôlant les mots de passe secrets à partir de ce moment.

Table des matières

Prévention

Pour éviter de tomber dans cette escroquerie, la police rappelle que les sociétés de téléphonie mobile disposent déjà de ces informations et qu’elles ne nous les demanderont donc jamais.

Aucune entreprise privée n’utilise cette méthode pour demander des données personnelles à ses clients. de ne jamais fournir d’informations sur les cartes, les cartes d’identité, les documents d’identité, etc. Il ne faut pas cliquer sur les SMS qui nous sont envoyés par notre prétendue banque et il ne faut jamais accepter des offres téléphoniques sans recevoir de documentation ou un deuxième appel pour faire des vérifications.

Autres méthodes de protection contre d’éventuelles escroqueries :

Vérifier l’intégrité et la véracité des SMS et des e-mails.

-Si vous détectez une anomalie sur votre réseau téléphonique, appelez l’entreprise le plus rapidement possible pour vérifier ce qui s’est passé.

-Mettez en œuvre, dans la mesure du possible, une vérification en deux étapes, au moyen de d’applications telles que Authy, Google Authenticator ou similaires.  

Utilisez un gestionnaire de mots de passe avec des mots de passe forts et différents pour chaque site web sur lequel vous vous inscrivez, et mettez-les à jour régulièrement.

-N’ouvrez pas de liens hypertextes suspects et ne téléchargez pas de contenus douteux sur vos appareils.

Maintenir les appareils à jour ordinateurs, téléphones, tablettes…

-Connecter les appareils à des réseaux sécurisés dans la mesure du possible, en évitant de se connecter à des réseaux publics sans prendre les précautions nécessaires.

Rapport

Si vous êtes malgré tout victime d’une escroquerie, la police vous recommande :

– Contactez votre opérateur téléphonique pour annuler le duplicata de la carte et récupérer votre téléphone.

Contact également avec la banque  afin d’annuler toutes les transactions illégitimes et de bloquer toutes les transactions bancaires futures jusqu’à ce qu’il soit remédié à la situation.

– Modifier le mots de passe  et vérifiez les réseaux sociaux pour voir si du contenu a été publié en notre nom, car ils pourraient également avoir été compromis.

-Conservez toutes les preuves de ce qui s’est passé et signalez ce qui s’est passé à un commissariat de police afin que les faits puissent être examinés.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *