jeu. Avr 18th, 2024

Cela vaut-il la peine de travailler si les prestations et l’aide sociale augmentent trop ? En Italie, le débat s’est longtemps concentré sur la critique des « limites » du revenu de citoyenneté. En Allemagne, un nouveau sondage montre que plus de la moitié des Allemands pensent qu’il ne vaut pas la peine de travailler face au projet du gouvernement d’augmenter les prestations sociales. Les subventions passeront de 502 euros à 563 euros par mois à partir de l’année prochaine pour plus de 5,5 millions de chômeurs, ce qui n’est pas trop élevé si l’on considère le niveau du coût de la vie en Allemagne, mais qui s’ajoute aux coûts du loyer et de l’assurance maladie que le gouvernement couvre pour les bénéficiaires des prestations.

Cette augmentation coïncide également avec une autre augmentation, celle destinée aux familles à faibles revenus. Les parents recevront jusqu’à 635 euros par mois pour le premier enfant et 530 euros supplémentaires pour chaque enfant additionnel. La subvention actuelle s’élevait à 250 euros par mois pour chaque enfant.

Dans un pays où le salaire minimum est de 12,40 euros de l’heure et le revenu mensuel net de 1 450 euros, 52 % des Allemands ont l’impression, du moins selon un sondage Insa pour Bild, qu’il ne vaut pas la peine de travailler à temps plein pour un salaire minimum. Ce dernier, en effet, ne garantirait pas beaucoup plus que ce qui finira dans les poches de ceux qui recevront des subventions. Seuls 45 % des Allemands, selon le même sondage, sont favorables à une augmentation de l’aide sociale.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *