lun. Mar 4th, 2024

L’effet de surprise est bien là. Oubliez le bon vieux Santa Fe qui a traversé quatre générations depuis 2000 sans perdre cet air rassurant, presque paisible, de grande voyageuse au design plus « world car » qu’européen. Avec la cinquième, Hyundai  une percée retentissante, comme en témoigne la première mondiale en streaming. Le Santa Fe sera lancé au salon de l’automobile de Los Angeles (17-26 novembre) et arrivera en Europe au premier semestre 2024,  n’a aucun rapport avec la version sortante et fait plutôt un clin d’œil aux modèles électriques de Hyundai mais aussi de Kia. Elle est caissonnée, avec un capot haut et des passages de roues bombés avec des jantes de 21 pouces qui rendent la voiture plus imposante, tandis que les blocs optiques à LED ajoutent de la personnalité à l’ensemble, créant la lettre H de Hyundai à l’avant comme à l’arrière.

Le nouveau modèle mesure 483 cm de long, 190 cm de large, 172 cm de haut et a un empattement de 281 cm, ce qui contribue à un habitacle pouvant accueillir jusqu’à sept passagers, choyés par un environnement de haute technologie et respectueux de l’environnement. Elle sera disponible en 10 couleurs extérieures et 5 couleurs intérieures. L’espace intérieur généreux a permis d’ajouter des équipements haut de gamme tels qu’un siège passager relaxant avec repose-jambes. Dans la variante à 6 places (2+2+2), les sièges de la deuxième rangée sont inclinables et l’angle du coussin est réglable pour améliorer encore le confort. L’habitacle présente également un design « électrique ». Les deux écrans de 12,3 pouces sont enfermés dans l’affichage panoramique incurvé et la commande de la transmission automatique a été déplacée sur le tableau de bord pour libérer la console centrale, où se trouvent l’écran de contrôle de la climatisation de 6,6 pouces et deux plates-formes de recharge sans fil.

Lire aussi:  Affrontement. Salvini : "Prêt à précepter d'ici minuit". Mais la CGIL et l'UIL ne cèdent pas

Le Santa Fe pour le marché européen sera disponible avec deux solutions hybrides,  qui suivent celles disponibles pour le modèle sortant. Toutes deux sont basées sur le quatre cylindres 1.6 turbo GDI : il y aura un hybride complet qui devrait avoir une puissance maximale de 230 ch et un hybride rechargeable qui devrait fournir 265 ch. La boîte de vitesses est une automatique à 6 rapports (dans laquelle le moteur électrique est inséré) qui transfère la puissance aux quatre roues motrices qui seront présentes sur toutes les versions. Un 2.5 essence sera également disponible sur certains marchés, en versions aspirée et turbocompressée, sans électrification.

Le nouveau Santa Fe est équipé de tous les systèmes d’assistance de niveau 2 actuellement disponibles sur le marché, ainsi que de certains équipements supplémentaires tels que le rétroviseur central numérique et l’aide à la sortie en toute sécurité. En outre, le système d’exploitation avec mises à jour à distance est préparé pour de futures mises à niveau. La technologie intervient également dans l’habitacle avec deux éléments totalement nouveaux pour le secteur : le plateau UV-C pour la stérilisation des objets fréquemment utilisés dans la boîte à gants et la Multi-Console bilatérale accessible depuis les première et deuxième rangées. Si Hyundai n’a pas présenté de liste de prix, elle a annoncé la disponibilité de deux versions spéciales : le Santa Fe Calligraphy s’adresse à un public plus axé sur le luxe et le confort, tandis que le XRT Concept prévoit une version plus orientée vers le tout-terrain, conçue pour les amateurs d’activités de plein air.

Lire aussi:  Expérience. La thérapie par la moto, pour que Bmw remette tout le monde en selle

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *