sam. Fév 24th, 2024

Les entreprises certifiées ont un avantage. Celles qui respectent l’égalité des sexes, la durabilité environnementale, la sécurité informatique et les compétences professionnelles sont plus susceptibles d’attirer et de retenir les talents. En effet, la certification sous forme d’accréditation devient de plus en plus la réponse aux besoins de l’administration publique et des entreprises. C’est ce qui ressort des données de Accredia l’organisme national unique d’accréditation, expliquée hier par le président Massimo De Felice  lors de la réunion annuelle des membres. Depuis sa création en 2009, Accredia a vu ses activités augmenter d’année en année. Pour la seule période triennale 2020-2022, le nombre d’accréditations délivrées a augmenté de 22%.  « Au niveau réglementaire, explique M. De Felice, la demande croissante d’accréditation dans divers domaines laisse présager de nouvelles activités pour Accredia à l’avenir. En fait, nous attendons l’approbation du règlement de l’UE sur l’intelligence artificielle, dans lequel notre système sera reconnu comme ayant un rôle à jouer. C’est également dans cette optique que nous travaillons depuis un certain temps à la création d’une Académie destinée à diffuser la culture de l’accréditation et des audits compétents d’organismes et de laboratoires, à qualifier les actions des entreprises et des institutions et à contribuer à la protection de l’efficacité qualitative des marchés. Les thèmes élaborés par l’Académie seront également un outil utile pour mieux calibrer l’action de diffusion culturelle, tactique et stratégique de l’accréditation que nous soutenons périodiquement par le biais des recherches de notre « Observatoire ». L’année dernière, par exemple, un pas important a été franchi en matière de cybersécurité, avec une augmentation des certifications des systèmes de gestion de la sécurité de l’information et des services informatiques, de 32 % et 14 % respectivement, et un total de plus de 4 500 sites certifiés. Les entreprises et les professionnels ont également de plus en plus recours à la certification accréditée, comme en témoigne la certification au titre de l’accréditation pour l’égalité femmes-hommes : en seulement un an depuis la publication de l’arrêté du 29 avril 2022, 32 organismes ont déjà été accrédités, certifiant 823 sites (données à décembre 2022). C’est aussi grâce aux mesures incitatives prévues pour les entreprises souhaitant adopter la politique La durabilité et les activités visant à l’assurer constituent un autre thème pertinent. La durabilité et les activités visant à la garantir constituent un autre thème pertinent. En 2022, la croissance des certifications dans le domaine de l’environnement se confirme (+8% de systèmes de gestion environnementale), mais dans le même temps, de nouvelles formes de certification accréditée apparaissent pour contrer le phénomène des l’écoblanchiment. Alors que les professionnels ont de plus en plus recours à la certification par des organismes accrédités : ils ont augmenté de 14% au cours de l’année 2022. Il s’agit d’une garantie préventive et continue de la qualité et des compétences ainsi que de la reconnaissance de la conformité aux normes nationales et internationales, afin d’émerger sur un marché du travail de plus en plus concurrentiel. Une voie choisie par divers professionnels, tels que les criminologues, les organisateurs de mariages et les ingénieurs, entre autres.

Lire aussi:  Confcooperative. Le remède pour le pays est de garantir un travail décent pour tous

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *