ven. Juil 19th, 2024

Le Conseil provincial de Séville a programmé un cycle de saetas qui a débuté le week-end dernier et qui se poursuivra les 17 et 19 mars. Ce week-end, Fuentes de Andalucía et Cazalla de la Sierra s’ajoutent respectivement au programme. Le samedi 18, dans l’église paroissiale de Santa María la Blanca, à 20:00avec des interprétations de Anabel Rodríguez, Manuel Cuevas, Fernando Caballo et Manuel Gómez Torres. El Ecijano et avec Ana María González Bascón en tant que présentatrice. Le dimanche 19, dans la paroisse de Nuestra. Señora de Consolación à Cazalla de la Sierra, à 12:30le récital sera donné par Evaristo Cuevas, Tamara Aguilera, Manuel Gómez L’Ecijan y Manuel González Rubito Jr.

Les artistes de la saeta

Tamara Aguilera Garamendi chanteuse de flamenco, plus connue dans l’histoire de l’art du chant flamenco sous son propre nom de scène Tamara Aguilera, est née en La Puebla del Río, et se fait connaître après l’obtention de la Premier prix Soleares de Triana. Peu de temps après, elle suit une formation définitive de cantaora à la Fondation Cristina Hereen. Ses prestations incluent sa participation à l’hommage à Rocío Jurado, organisé à Elvas (Portugal), ainsi qu’au Festival del Cerro à Coria del Río. En 2010, il a remporté le concours andalou des jeunes flamencos organisé par l’Institut andalou de la jeunesse du gouvernement andalou. À ses débuts, en 1993, alors qu’elle n’avait que quatre ans, elle a choisi de danser. L’attachement au chant flamenco de toute sa famille, qui en est une grande adepte, l’a amenée à se consacrer à cette forme de flamenco. Après avoir remporté le premier prix Soleares de Triana dans la ville de Dos Hermanas, elle a obtenu une bourse pour étudier à la Fondation Cristina Hereen, où elle a étudié en 2008/09. Il a participé en tant que chœur au dernier album de Ecos de las Marismas, qu’il accompagne lors de leurs représentations.



La cantaora Anabel Rodríguez née en Los Palacios y Villafranca. Il a fait de nombreuses représentations pour des peñas flamencas telles que celles de Arcos de la Frontera, La Puebla de Cazalla, Osuna ou Jaén.. Depuis la dernière année de 2012 a voulu promouvoir sa formation de chanteuse de saeta, bien qu’elle ait toujours gardé le chant flamenco au premier plan. Sa grande voix et sa force dans le chant ont fait d’elle l’une des grandes valeurs qui existent actuellement dans le monde de la saeta, en tant que disciple de José Pérez Leal. El Sacril’un des meilleurs saeteros de l’histoire et dont la main continue de progresser à pas de géant dans son entraînement.

Evaristo Cuevas est un chanteur de flamenco né à Osuna. Son parcours dans le flamenco a été influencé par plusieurs membres de sa famille, son père était un grand amateur de flamenco et son grand-père maternel était un professeur de danse renommé. Son autre grand-père était également un grand amateur, Evaristo a donc grandi sous cette influence et est rapidement devenu accro à cet art et a décidé que le flamenco ferait partie de sa vie. Il a alors commencé à découvrir le monde du flamenco, les chanteurs et les personnages les plus importants, ainsi que les différents styles, et à développer son chant et ses performances sur les scènes de toute l’Espagne. En 2010, il a sorti son premier album intitulé Canto a mi gente dans lequel il montre sa grande connaissance du chant, en incorporant différents chants tels que tonás, soleá, apolá, colombianas, tarantas, alegrías, etc. Il est également un grand cantaor des saetas de la Semaine Sainte. Avec son spectacle de flamenco Château d’eau partira en tournée internationale en 2013, ce qui l’amènera à faire des tournées à l’étranger. Espagne, France, Pays-Bas, Italie et Monaco, entre autres.

Manuel Cuevas est également originaire d’Osuna. Il s’est d’abord distingué comme un magnifique saetero, car il possède la force d’allonger les vers, ce qui convient bien aux exigences de ce style de chant. Cependant, non content d’exceller dans ce domaine, Cuevas a continué à étudier l’histoire du flamenco et, en 1999, il a commencé à donner ses premiers récitals sous la direction du guitariste de La Puebla de Cazalla, Fernando Rodríguez. La même année, il devient finaliste du Concurso de Mairena del Alcor, un concours qui sera suivi de beaucoup d’autres. Il remporte les premiers prix de saetas à Morón, Baena, Cabra, Lucena… Dans le domaine des autres cantes il a remporté la Lámpara Minera au concours national de chant des mines en 2002. ainsi que dans les catégories tarantas, levanticas, seguiriyas, malagueñas et jaberas. Grâce à cela, il est entré dans les panneaux d’affichage de festivals tels que ceux de Ronda, Casariche, Mancha Real, Montellano et Pruna, entre autres, et il est aujourd’hui considéré comme l’un des jeunes artistes ayant le meilleur avenir dans cette forme d’art. Avec des chansons telles que Tangos (créée par Fernando Rodríguez) et bulerías avec des paroles et une musique de Luis Eduardo Aute (adaptation musicale de Fernando Rodríguez) qui sont actuellement dans les hits de la station de radio Nacional de Radiolé, Manuel Cuevas a obtenu un grand succès avec ce CD. Les guitares sont de Manolo Franco et Fernando Rodríguez.

À l’âge de onze ans, il commence Fernando Caballo à l’école de Saetas de Séville, encouragé par le grand intérêt que suscite son village, Marchena. En 2003, il a reçu le prix de la meilleure projection de l’école de saetas de Séville. Il a participé à de nombreuses exaltations de saetas, ainsi qu’à des cofrades de pregones dans toute l’Andalousie. Il est diplômé en éducation musicale de l’université de Séville. Il a suivi les cours de la cantaora Esperanza Fernández à laCentre d’art flamenco de Séville au cours de l’année académique 2009-2010. Il étudie actuellement le chant flamenco au Fondation Cristina Heeren de Séville par des artistes tels que Julián Estrada et José de la Tomasa.

Manuel Gonzalez Cabreraconnu sous le nom de Rubito hijo, est un chanteur de flamenco originaire de La Puebla de Cazalla. Depuis son plus jeune âge, il est lié au flamenco dans sa famille, car nous connaissons tous la popularité de son père parmi les bons aficionados de notre art. Manuel González Parrilla (Rubito de Pará) qui a participé à de nombreuses Peñas et festivals de flamenco, tout en étant un Saetero renommé. C’est dans cet environnement que Manuel González Cabrera (Rubito hijo) est né, a grandi et s’est formé comme cantaor. En 1996, il a remporté le premier prix des Saetas. Brique Saetero qui organise le Peña Torres Macarena de SévilleEn 2001, il est élu meilleur chanteur de flamenco de la province de Séville, lors du concours organisé par la Federación de Peñas Andaluzas. En 2001, il a été classé meilleur chanteur de flamenco de la province de Séville, lors du concours organisé par la Federación de Peñas Andaluzas.

Enfin, José Manuel Gómez Torresconnu sous le nom de L’EcjanusJ. porte la Saeta en étendard. Il est un érudit du chant flamenco sous toutes ses facettes. Il a remporté de nombreux prix.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *