jeu. Avr 18th, 2024

L’année 2023 sera sans doute gravée à jamais dans les annales de la Hermandad del Cachorro. La corporation de Triana présidée par José Luis Aldea a ajouté une nouvelle date à son exigeant calendrier : le 26 février. Le premier dimanche du Carême, l’image sortira en Via Crucis, en principe, à travers les rues du faubourg de Triana, en guise d’action de grâce, car elle commémore le Via Crucis improvisé que les frères de l’Expiración ont organisé après l’incendie accidentel qui a réduit en cendres la Virgen del Patrocinio primitive et qui a gravement endommagé l’image populaire de Triana.

A Le chemin de croix, qui est considéré comme le premier événement extérieur. que la confrérie célébrera cette année. Un mois à peine après cette pieuse prière, tout sera prêt dans la basilique de Triana pour que le Seigneur de l’Expiration soit transféré sur sa marche processionnelle, en vue de la procession du Vendredi saint. Ce sera la deuxième procession – la seule de l’année à Regla – que l’image fera, à cette occasion avec la Virgen del Patrocinio, comme il est naturel. Une fois la station de pénitence terminée, il n’y aura guère de temps pour se reposer. Cette même nuit, après plus de dix heures de procession, l’infatigable équipe de priostía du Cachorro travaillera pendant une bonne partie des premières heures du matin pour changer tout ce qui est nécessaire au paso del Cristo : fleurs, coudières et autres éléments esthétiques qui permettent de se différencier de son habituelle station pénitentielle.



Le samedi saint, vers cinq heures de l’après-midi et accompagné de quelques couples de nazaréens, le Christ de l’Expiration retournera dans les rues de Triana à la recherche, une fois de plus, du cœur de la ville. Avec une route alternative pour accéder à la Carrera Oficial, le Seigneur traversera le pont au milieu de l’après-midi, respirant le bleu chaud d’avril, expirant dans son cœur l’épilogue d’une autre Semaine Sainte. C’est l’année du Cachorro.

Le cas de l’accompagnement musical

En faisant des recherches sur des cas similaires à celui que nous traitons, un doute surgit auquel, pour l’instant, nous ne trouvons pas de réponse. Y a-t-il jamais eu un moment dans l’histoire des confréries une image a été traitée trois fois, la même année, avec trois accompagnements musicaux différents ? Dans le cas de El Cachorro, l’image défilera le Vendredi saint avec le groupe de cornet et tambour de la Presentación al Pueblo de Dos Hermanas, le Samedi saint avec le Municipal de la Puebla del Río (groupe de « palio ») et l’accompagnement de la Via Crucis reste à confirmer : chapelle musicale, chorale ou en silence. Dans tous les cas, ce seront des occasions parfaites pour profiter de l’une des images les plus importantes de la Semaine Sainte à Séville. Et en novembre, Patrocinio…

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *