dim. Fév 5th, 2023

Depuis cinq semaines, le prix du gaz est en chute libre à la bourse d’Amsterdam. . Le contrat Ttf, qui est la référence pour le gaz naturel européen, a perdu 3 % rien qu’aujourd’hui et arrêté à 64,7 euros par mégawattheure . Un résultat obtenu grâce aux bons niveaux de stockage et aux importations de GNL. Si la hausse des prix des carburants, après la réintroduction des accises, frappe le porte-monnaie des ménages italiens, 2023 semble apporter de bonnes nouvelles sur le front du gaz. Il a pratiquement atteint son niveau le plus bas depuis l’automne, il y a deux ans. Pour trouver des cotations similaires à la bourse néerlandaise, il faut remonter au début du mois de novembre 2021. Le prix d’hier de 65 euros par mégawattheure représente moins de la moitié de ce qu’il était il y a cinq semaines.  et un bon 80 % de moins que le pic historique atteint en août dernier. On dirait une autre époque depuis ce record de 340 euros.

L’hiver était censé soutenir les prix en augmentant la consommation d’énergie des ménages et des entreprises. Au contraire, une saison extraordinairement douce sur le continent freine la consommation et maintient les prix élevés. Les stocks européens, qui sont encore à 83% de leur capacité maximale. Le temps doux et les importations de gaz liquéfié ont effectivement « dégonflé » la bulle des prix du gaz. . Il est certain que l’accord sur la coupe des prix conclu avec difficulté en décembre dernier, qui fixe des niveaux qui sont à des années-lumière pour le moment, a eu un effet dissuasif. L’accord européen prévoit un plafond qui pourra être activé pendant vingt jours, à partir de février prochain, si le prix de gros dépasse 180 euros par MWh pendant trois jours ouvrables,  le plafond sera supérieur de 35 euros au prix du GNL sur les marchés mondiaux.

Lire aussi:  Interview. Pac, Pnrr et manœuvre : Coldiretti met le pied à l'étrier

Pour l’instant, les bénéfices pour les poches des citoyens ne sont pas au rendez-vous. En décembre, pour les clients qui sont encore sur le marché protégé, l’augmentation communiquée par Arera est de 23,3% par rapport à novembre. Malgré les différentes mesures correctives mises en place, L’année 2022 a été marquée par une saignée pour la famille type : 1 866 euros de plus, soit une augmentation de 64,8 % par rapport à 2021. . Or, deux facteurs pourraient apporter un avantage pour le porte-monnaie des ménages : la baisse du prix du gaz sur la plateforme Ttf à Amsterdam et la douceur du climat. Si la tendance à la baisse se poursuit tout au long du mois de janvier, une réduction de 30% de la facture pourrait être enregistrée dès le mois de février.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *