dim. Fév 5th, 2023

Le dilemme du choix du moteur à acheter en cette période dure depuis des années et a généré encore plus de doutes. Cependant, parmi toutes les alternatives que nous connaissons aujourd’hui, il en est une qui, pour l’instant, est la plus logique : les moteurs hybrides.

Acheter une voiture  aujourd’hui est devenu plus compliqué que jamais, et pas seulement à cause du cambiances législatives  La raison n’est pas seulement due aux changements législatifs que nous connaissons, mais aussi à toutes les options qui existent sur le marché. Et se rendre chez un concessionnaire de n’importe quelle marque signifie pouvoir choisir entre essence et diesel, mild-hybrid, hybride, hybride rechargeable et électrique. mais il y en a un qui se distingue sans aucun doute comme le plus populaire. l’option la plus intelligente : les hybrides. 

Mais, pourquoi disons-nous que ce sont les plus raisonnables ?  Pour clarifier cela, nous allons analyser chaque groupe de moteurs et leurs avantages et inconvénients, et ainsi expliquer les arguments qui font que les voitures hybrides sont l’option de choix en ces temps agités pour les moteurs à combustion et non préparés pour la voiture électrique.

La voiture diesel a toutes les chances d’être la moins populaire.

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, acheter un la voiture diesel était l’option raisonnable . Et ce n’était pas étonnant, puisqu’il s’agit d’un moteur capable d’offrir une consommation de carburant ridiculement basse sur pratiquement tous les terrains. Le problème ? Il a été diabolisé au fil du temps, ce qui a eu un double effet.

La première est la plus évidente de toutes, et elle n’est autre qu’un carrefour institutionnel que l’Union européenne a mis en place. cherche à éradiquer le diesel de la surface de la terre,  assurant ainsi un futur dans lequel il n’y a pas de place pour ce combustible. La seconde est que, pour tenter de retarder ce moment le plus longtemps possible, les constructeurs ont équipé les moteurs diesel d’une multitude de systèmes destinés à réduire les émissions.

Cela se traduit par une plus grande complexité mécanique, un prix plus élevé et une plus grande probabilité d’échec. . À tout cela, il faut ajouter le problème que connaît le diesel en tant que carburant, qui n’est autre que l’augmentation de son prix au point d’être égal, voire supérieur, à celui de l’essence. Cette tendance devrait se poursuivre au cours des prochaines années, entraînant le dépassement du prix du litre de diesel à plus de 2 euros.

La voiture électrique, oui, mais seulement dans certains cas

Bien que pour les amateurs de voitures les plus endurcis, la voiture électrique soit une aberration, la vérité est que ce n’est pas une si mauvaise idée. . Toutefois, il faut remplir un certain nombre de conditions pour faire de l’énergie électrique un achat judicieux et, surtout, bien connaître ses limites et ses applications actuelles.

Et le fait est que nous devons le faire, sans exception, avoir un chargeur à la maison sinon, il n’y a aucun intérêt à acheter une voiture électrique. En outre, nous ne parlons pas de voitures bon marché, même si nous pouvons bénéficier de subventions gouvernementales, il est donc nécessaire d’avoir une économie saine.

Lire aussi:  WhatsApp se prépare à envoyer des messages texte en lecture seule

Le deuxième point sur lequel nous devons être clairs est que nous avons affaire à une voiture avec certaines limitations.  Nous parlons d’un type de mobilité avec des autonomies relativement faibles, des temps de recharge longs et un réseau de recharge plutôt pauvre, du moins en Espagne. Cela signifie que, pour l’instant, la voiture électrique a surtout du sens en ville, où nous bénéficierons de la Label « zéro émission  et de conduire dans le scénario le moins consommateur d’énergie et le plus économe en énergie.

Toutefois, il peut également être judicieux de retarder le passage à la voiture électrique et de s’en tenir à la voiture à combustion. Pourquoi ? Car non seulement les batteries et les systèmes de recharge devraient s’améliorer considérablement au cours des prochaines années, mais ils devraient aussi devenir plus efficaces à l’avenir. les véhicules électriques deviendront considérablement moins chers notamment avec l’émergence des fabricants chinois. Cette démarche a déjà été initiée par certains nouveaux venus sur le marché et l’on peut déjà trouver des voitures électriques bon marché pour moins de 20 000 €, en appliquant les subventions du plan MOVES.

Nous trouverons des voitures électriques de plus en plus économiques et, surtout, des voitures électriques qui bénéficieront de prix similaires, voire inférieurs, à ceux de leurs alternatives diesel et essence.

L’hybride rechargeable, tout le bien et tout le mal d’une voiture électrique.

Au milieu de la route, nous trouvons les voitures hybrides rechargeables, une solution qui peut apporter de nombreux avantages mais aussi de nombreux inconvénients. Il faut noter que nous bénéficions des points forts d’une voiture électrique mais, en même temps, de la présence d’un moteur à combustion qui nous permet de parcourir des kilomètres sans nous soucier de l’autonomie. En outre, nous avons le Label « zéro émission » de la DGT,  qui est synonyme d’années de tranquillité d’esprit et de la possibilité d’accéder sans restriction aux zones à faibles émissions dans les villes.

Cependant, une fois la batterie épuisée, nous sommes confrontés à une moteur à essence ou diesel  qui doit pousser un poids beaucoup plus lourd, ce qui entraîne une consommation de carburant considérablement plus élevée. A cela s’ajoutent un prix d’achat élevé et la présence d’une section électromécanique qui n’est pas exempte de pannes. Cela se traduit par un entretien plus coûteux, car la voiture doit être préparée spécifiquement pour fonctionner comme une voiture hybride rechargeable, porter le poids supplémentaire, freiner ce poids supplémentaire et fonctionner correctement en mode hybride et électrique.

En outre, une voiture hybride rechargeable ça a du sens si on le charge tous les jours.  Sinon, nous ne connaîtrons ni la faible consommation de carburant ni les avantages de la conduite en mode électrique. Et si vous n’avez pas de chargeur mural à la maison, il est beaucoup plus judicieux d’acheter une voiture hybride classique.

Lire aussi:  C'est la date à laquelle les iPhones et autres appareils électroniques devront être équipés de l'USB-C intégré.

Si l’on analyse le prix des hybrides rechargeables les plus économiques, on constate qu’il est nettement supérieur à celui d’une voiture diesel, d’une voiture à essence, des hybrides non rechargeables et même des voitures électriques.

La voiture hybride, le choix le plus judicieux aujourd’hui.

Nous arrivons ainsi au point culminant de cet article, qui n’est autre que la mécanique que nous examinons. la plus logique à l’heure actuelle : l’hybride conventionnel ainsi que des véhicules micro-hybrides ou mild-hybrides. Tout d’abord, nous parlons d’un type de moteur qui existe depuis la fin des années 1990, ce qui laisse une grande marge d’amélioration jusqu’à aujourd’hui, ainsi que beaucoup de temps pour tester sa fiabilité et résoudre les problèmes.

Ainsi, ils s’imposent aujourd’hui comme une option très judicieuse grâce au fait que… nous avons le label Eco de la DGT.  et son achat n’implique pas une dépense exagérée par rapport aux variantes à combustion, étant parfois même inférieur. De plus, son entretien n’est pas loin de celui d’une voiture à essence ou diesel, ce qui nous permet de profiter d’un véhicule efficace sans trop de casse-tête.

Les voitures mild-hybrides ou micro-hybrides présentent presque les mêmes avantages, la principale différence étant que le système électrique est moins sollicité car moins puissant. La plupart d’entre eux disposent d’une transmission à variation continue ou CVT dans laquelle, en résumé, le système électrique est moins impliqué et moins puissant, il n’y a pas de boîte de vitesses Cela permet de réduire les pannes et les coûts. En outre, de plus en plus de marques proposent des alternatives hybrides dans leur portefeuille et il est possible de trouver des produits à moins de 25 000 € et 20 000 € parmi les voitures hybrides les moins chères du marché.

En plus de la fiabilité plus que prouvée de ce type de moteur, c’est une voiture qui, dans quelques années, conservera mieux sa valeur que les véhicules à essence et diesel. En effet, la loi va être de plus en plus sévère en termes de restrictions sur les véhicules les plus polluants, et les voitures portant le label Eco vont être plus demandées que jamais, même sur le marché de l’occasion.

Et parmi les points forts de la voiture hybride, il y a le prix d’achat mentionné plus haut. Ceux-ci ne sont pas beaucoup plus chers  – et sont parfois même moins chers – que leurs équivalents à moteur à combustion ou diesel, et nous pouvons constater que cela se reflète dans un certain nombre de véhicules qui disposent d’une gamme de moteurs à combustion pure et dure et d’hybrides, et même dans les voitures concurrentes

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *