dim. Fév 5th, 2023

L’écobonus est une déduction fiscale qui est accordée pour toutes les dépenses visant à augmenter l’efficacité énergétique des bâtiments. Il s’agit de l’une des primes à domicile les plus intéressantes, puisqu’elle permet de déduire de l’IRPEF ou de l’IRES les montants payés pour les interventions que nous venons de décrire.

Inciter autant que possible les interventions pour la requalification énergétique des maisons et des bâtiments. C’est l’objectif principal de ce que l’on appelle leecobonus  « Il s’agit de la déduction fiscale prévue pour toutes les dépenses visant à accroître l’efficacité énergétique des bâtiments. Il s’agit de l’une des primes d’habitation les plus intéressantes, car elle permet de déduire de l’Irpef (impôt sur le revenu des personnes physiques) ou de l’Ires (impôt sur le revenu des sociétés) les sommes versées pour les interventions que nous venons de décrire.

Outre les maisons, les bâtiments industriels et les écoles sont inclus, mais comment fonctionne concrètement ce bonus ? Il y a plusieurs aspects à examiner, qui sont tous essentiels pour bénéficier du bonus.

Combien coûte l’écobonus

L’écobonus équivaut, en ce qui concerne 2022, à une déduction de 50 % ou de 65 %, mais les travaux de référence (c’est-à-dire ceux de requalification énergétique) ne doivent pas aller au-delà de 2024. En outre, cette prime peut être divisée en dix versements annuels au maximum, tous d’un même montant.

Le bonus est valable pour :

  • la réduction des besoins énergétiques liés à chauffage  ;
  • l’installation de panneaux photovoltaïques  ;
  • le remplacement de climatiseurs   l’hiver ;
  • l’amélioration thermique du bâtiment.

Bâtiments pour lesquels l’écobonus peut être obtenu

Comme déjà mentionné, cette mesure fiscale ne s’applique pas à tous les bâtiments. L’allégement de l’écobonus est déclenché lorsque les interventions de requalification énergétique concernent des bâtiments existants, quelle que soit leur catégorie cadastrale, y compris les bâtiments ruraux et instrumentaux destinés à l’activité professionnelle.

Lire aussi:  Table de salon : comment choisir la meilleure ?

Si, par contre, il s’agit d’une partie d’un condominium, l’écobonus aura un montant différent. Il a été décidé de rendre cette déduction possible pour toutes les dépenses engagées entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2024, avec la possibilité de porter le bonus à 70-75 % dans le cas d’indices de performance énergétique spécifiques. En outre, le montant total des dépenses ne peut jamais dépasser 40 000 euros, chiffre à multiplier par les unités de construction qui composent l’immeuble.

Comment obtenir l’écobonus

Pour obtenir l’écobonus, il suffit d’indiquer dans sa déclaration de revenus les dépenses engagées pour la requalification énergétique. Un document essentiel à avoir en sa possession est donc l’attestation d’un technicien qualifié (déclaration des interventions effectuées) ou une déclaration du directeur des travaux pour prouver que les travaux sont conformes aux exigences techniques.

L’intervention doit également être conforme à l’APE (certificat de performance énergétique). Dans un délai de 90 jours à compter de la fin des travaux, la fiche d’information des interventions réalisées doit être envoyée à l’Enea (Agence nationale pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique durable), uniquement en mode télématique.

Qui peut accéder à l’écobonus

Plusieurs personnes peuvent bénéficier de cette prime à l’énergie :

  • les personnes physiques (y compris celles qui exercent une activité artistique ou professionnelle) ;
  • les contribuables ayant des revenus professionnels (personnes physiques, sociétés de personnes, sociétés de capitaux) ;
  • associations professionnelles ;
  • les entités publiques et privées n’exerçant pas d’activités commerciales.

En outre, il ne faut pas oublier que les personnes physiques liées à l’écobonus font partie de ces catégories :

  • les titulaires d’un droit réel sur le bien ;
  • les copropriétés, en ce qui concerne les interventions sur les parties communes de la copropriété ;
  • locataires ;
  • ceux qui ont le bien en prêt.
Lire aussi:  Des balcons photovoltaïques pour économiser sur les factures

Produits en ligne

  • Ecobonus 110%  
  • Panneau solaire  
  • Climatiseur  
  • Robinets de radiateur intelligents  

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *