photos/965.jpg

Jérôme Buil, directeur départemental de la sécurité publique et Olivier Naboulet, procureur de la République ont tenu une conférence de presse, jeudi. - ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 08 novembre 2018

Mercredi 31 octobre, à Onet-le-Château, cinq personnes, des fonctionnaires et un élu de la municipalité, ont été visés par un jet de bouteille contenant de l’acide et de l’aluminium. Mercredi matin, les enquêteurs ont interpellé cinq individus, tous mineurs. Quatre ont été mis en examen.

Les faits se sont déroulés mercredi 31 octobre. Vers 19 h 30, à proximité de la mairie d’Onet-le-Château, des fonctionnaires et un élu ont été visés par une bouteille contenant de l’acide et de l’aluminium. Auparavant, des jets d’œufs avaient eu lieu sur un véhicule de la police municipale.

L’enquête a permis d’identifier les agresseurs. « Les cinq auteurs, de l’agglomération ruthénoise, sont mineurs et ont entre 13 et 16 ans », explique Olivier Naboulet, procureur de la République de Rodez.

Une gêne respiratoire

Ils ont été placés en garde à vue, mercredi matin, pour dégradation volontaire sur bien d’utilité publique et violences commises avec usage d’arme, pouvant aller jusqu’à huit ans d’emprisonnement. Fort heureusement, les cinq victimes n’ont pas été blessées par l’explosion de la bouteille. Celle-ci a tout de même provoquée une gêne respiratoire.

Le procureur de la République a écarté le fait que le jet ait été lancé après l’appel à la « purge » lancé sur les réseaux sociaux à l’encontre de la police le soir d’Halloween.

À l’issue de la garde à vue, quatre jeunes ont été mis en examen après avoir été présentés aux juges des enfants. « La plupart ont un passé judiciaire vierge », précise le procureur de la République. Disposants d'une liberté surveillée, il est probable qu’ils fassent prochainement l’objet de poursuites pénales.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !