photos/957.jpg

Arthur Desmas, le gardien de but ruthénois, s'attend à un match difficile ce vendredi. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 08 novembre 2018

Après son bon nul à Concarneau, le Rodez Aveyron Football retrouve son antre, Paul Lignon, et son public, ce vendredi. Un gros match au programme avec la réception de Quevilly, qui descend de Ligue 2, et qui espère bien retrouver ce niveau en fin de saison.

Le Rodez Aveyron Football accueille un gros morceau, Quevilly Rouen Métropole, ce vendredi, sur sa pelouse de Paul Lignon. Après leur match nul la semaine dernière à Concarneau, les Ruthénois espèrent bien bonifier ce résultat, sur leur pelouse. Même si le gardien du RAF, Arthur Desmas, sait que ce ne sera pas une partie de plaisir :

On veut continuer cette belle série qu’on est en train de faire, en étant invaincus depuis neuf matchs. Mais ce sera une rencontre compliquée, avec une équipe qui est solide physiquement, un bon gardien, un bloc difficile à bouger, et qui prend peu de buts. Ce sera l’un des matchs les plus difficiles de la phase aller. 

Une équipe qui est actuellement 7e, à 3 petits points de Rodez, 3e avant cette rencontre. « C’est une équipe du haut de tableau, qui n’a pas aussi bien commencé que nous, mais qui est, je trouve, sur une pente ascendante », détaille Laurent Peyrelade, le coach. Pour cette belle affiche, tout le monde espère que le public répondra présent, pour ce match qui s’annonce serré et difficile jusqu’au bout. L’entraîneur connait bien les forces de cette équipe :

Ils sont très disciplinés, complets dans toutes les lignes, costauds, techniques au milieu, et rapides devant, avec un gros pivot. C’est une équipe taillée pour monter.

Efficacité et concentration

« Ce championnat est compliqué, explique Arthur Desmas. Cela se joue sur des détails, et c’est difficile. Il faudra, sur ce match, que l’on soit bon sur toutes les lignes. » Un constat partagé par le coach, qui sait qu’il faudra que son équipe garde son niveau de discipline et de concentration très longtemps. « Quevilly est une bonne équipe à l’extérieur, analyse Laurent Peyrelade, et qui gagne souvent en fin de match. Il faudra donc être prêt à être très efficace, car on n’aura pas autant de situations qu’à Concarneau. »  Pour ce match, le staff aura le choix dans l'effectif, puisqu’il n’y a que deux absents, Joris Chougrani (cheville) et Aurélien Terterau (reprise).

Vendredi 9 novembre, RAF - Quevilly Rouen Métropole, à Paul Lignon, à 20h. 



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !