photos/911.jpg

Inières a été champion de France, cet été, par équipe. - DR

Par Aveyron Digital News
Le 07 novembre 2018

C'est le deuxième sport dans l'Aveyron en termes de licenciés derrière le football. Le rubgy, le basket, le handball ? Non, les quilles de 8, véritable institution dans le département, depuis des années. Focus sur le club d'Inières, qui est champion de France en titre, par équipe.

4500… C’est le nombre de licenciés, aujourd’hui, au niveau des quilles de 8 en France. Et c’est le deuxième sport dans l’Aveyron, après le football. On trouve également des joueurs à Paris, dans l’Hérault, en Lozère, en Haute-Garonne, dans le Tarn et dans le Tarn-et-Garonne. Mais c’est majoritairement en Aveyron qu’on trouve les licenciés, 4000 environ. Et c’est l’année du club d’Inières, prés de Sainte-Radegonde. Alors qu’il fête ses 50 bougies, il est devenu champion de France par équipe, en août dernier. Une belle année pour son président, Elian Vigouroux :

C’est une année presque parfaite. Excellente avec les événements autour de notre anniversaire. Peut-être pas autant qu’il y a deux ans, mais on a eu la cerise sur le gâteau, avec le titre suprême, le titre de tout un club, ça fait plaisir.

En plus du titre de champion de France par équipe, Inieres a vu l’un de ses joueurs, Paul-Henri Vidal, être sacré meilleur joueur de la saison. Et chez les jeunes, Antonin Vigouroux, en cadet, est devenu champion de France en individuel… Un très beau palmarès qui fait chaud au cœur de son président, qui se rappelle des débuts du club. « Quand on a commencé, explique-t-il, on avait une seule équipe seniors. Puis, en 1975, on est passé à trois équipes, et des jeunes sont arrivés. Le club a grandi, et on a commencé à avoir des titres. »

Plus de 50 licenciés

Aujourd’hui, le club a sept équipes seniors, et compte un peu plus de 50 licenciés. Ce qui est assez exceptionnel quand on sait que le village d’Inières compte 80 habitants. Une fierté pour son président :

On a des gens des alentours qui nous ont rejoint. Mais 80% des licenciés sont originaire, de Sainte-Radegonde et d’Inières, donc du cru.

Si le club se porte bien, c’est aussi grâce aux jeunes qui viennent aux quilles. En 1986, les écoles de quilles ont été créées, et le club d’Inières en a profité. « Les enfants voient leurs parents jouer, détaille Elian Vigouroux. Et ils viennent aux quilles. C’est un sport traditionnel, où l’amitié règne. Et ce n’est pas trop contraignant comme sport. »  En effet, la saison est courte, d’avril à juillet, hormis les championnats de France, qui se déroulent en août. « Souvent les jeunes jouent au foot, complète le président, et trouvent que la saison est longue. Et ils ont hâte de retrouver les terrains de quilles. »

Un nouveau titre ?

Après une telle année, on se demande bien de quoi peut bien rêver le club... « De gagner le championnat de l’Aveyron, s’enthousiasme Elian Vigouroux. Car on a deux joueurs de l’équipe qui ne l’ont jamais gagné. Et puis, pourquoi pas également le titre de champion de France en individuel pour Paul-Henri Vidal. Il l’a gagné il y a deux ans, mais on aimerait qu’il le remporte à nouveau. »



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !