photos/7903.jpg

L’entraîneur Laurent Grialou en plein coaching sur le terrain. - @ADN12

Par Camille André
Le 14 août 2019

Crampons rechaussés, pelouse retrouvée, les équipes seniors du Stade saint-affricain (SSA) sont de retour à l’entraînement avec, à leurs côtés, une quinzaine de nouvelles têtes. Le point sur la saison à venir avec leur coach, Laurent Grialou.

Les vacances, c’est fini pour vos footballeurs. Comment se sont déroulées les retrouvailles ?

Ça s’est très bien passé. On n’a pas joué, j’avais organisé un « bike and run ». C’est une sorte d’épreuve décontractée, qui se déroule en duo, avec l’un qui court et l’autre en VTT. On a été dans le corps de ferme de l’un des joueurs, c’était convivial, ils étaient pas loin de 30 présents. Ça a duré une heure, puis on a fait un petit apéritif et des grillades.


Et lors du « vrai » premier entraînement, à quelle sauce avez-vous mangé vos joueurs ?

C’était mardi 30 juillet, et là, on a retrouvé le terrain. Ils ont eu le droit à un test physique, pour voir s’ils avaient bien réalisé la préparation physique que je leur avais donnée. Puis ça a été beaucoup de touches de ballon, du renforcement musculaire... On a accueilli Stephen Morosowsky, préparateur physique KMPP12 (Krav-maga et préparation physique 12, NDLR), avec qui on travaille en collaboration, une fois par semaine.


Vos trois équipes seniors comptent-elles de nouvelles recrues ?

En tout depuis le début des entraînements, on a vu plus de 50 têtes et tous ont l’air très motivé. Il y a presque une quinzaine de nouveaux joueurs, ce qui est entre-autre dû à la saison des 100 ans. La concurrence qu’ils amènent motivent les joueurs. Une grosse partie a le niveau pour renforcer le niveau des équipes 1 et 2. Ils arrivent à des postes clés et ça rajeunit les trois groupes. Ça va bousculer les anciens, les titiller un peu.


On a le souhait de grimper de niveau en R2.


A l’inverse, y-a-t-il des départs ?

Il y en a peu. Trois joueurs sont partis à Millau, ce sont les frères Beyhan et Résul Arkin et Lamine Diedhiou. Beyrahn et Lamine étaient en équipe 1. On a aussi un joueur de la 2, Hemmer, qui est parti à Costecalde. Soit peu de départs par rapport aux arrivées... Il y a aussi quelques joueurs anciens qui se sont arrêtés.

Les jaunes et bleus ont retrouvé le chemin des terrains.Les jaunes et bleus ont retrouvé le chemin des terrains.


Pour cette saison, quels sont les grands objectifs à atteindre ?

Pour l’équipe 3, il s’agit de jouer le haut de tableau en D4, et de faire un bon parcours en coupe Braley. L’équipe 2 vient d’accéder à la D1, elle doit faire le meilleur championnat possible. Cette équipe doit aussi faire un bon parcours en coupe d’Aveyron. Pour la 1, il faudra un bon parcours en Coupe de France. On ne peut pas prévoir, mais on a le souhait de jouer les premiers rôles et d’essayer, grâce aux nouveaux, de grimper de niveau en R2.


Quand ont eu lieu les premières échéances de la saison ?

On a commencé avec l’équipe 1 le week-end du 31 août, en second tour de la Coupe de France, à Espalion. Ensuite, il y a eu un match de championnat samedi 7 septembre, avec la réception de Giroussens (Tarn). La réserve, le même week-end, a reçu Rignac. L’équipe 3 s’est déplacée, à la même date, chez les Mahorais de Rodez.


Y-aura-t-il des matches amicaux ?

L’équipe 2 a joué vendredi 9 août contre Vabres-l’Abbaye. L’équipe 1 avait un tournoi samedi 10 août, à Saint-Georges-de-Luzençon, avec 10 équipes. Ensuite, l’équipe 1 a rejoué mardi 13 août contre Aguessac. Puis le 23, elle affronte Saint-André-de-Sangonis. La réserve a joué contre Saint-Georges le 9 août contre Vabres-l’Abbaye. Le 14, elle sera opposée à Saint- Georges et le 20 au séquestre d’Albi. Il y aura aussi un autre match le 30 août qui reste à déterminer.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !