photos/7837.jpg

La banderole de la "Conf" fièrement tenue devant ce qui, 20 ans auparavant, fut le symbole de la lutte contre la "malbouffe". - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 12 août 2019

Lundi 12 août, environ 200 sympathisants avaient répondu à l’appel de la Confédération Paysanne pour marquer la date anniversaire du démontage du Mc Do de Millau par un pique-nique et un défilé pacifiste.

C’est aux alentours de onze heures que près de 200 personnes se sont retrouvées lundi 12 août pour un pique-nique à la Maladrerie pour marquer symboliquement la date anniversaire des 20 ans du démontage du Mc Do de Millau.

Autour de ce repas champêtre les prises de parole se sont succédées : CGT, Confédération Paysanne, mouvement des gilets jaunes, représentant de la filière lait, représentant national de la confédération, car comme l’a rappelé Chantal, ancienne secrétaire de la « Conf » :

Je prends la parole au nom des femmes, si l’on n’est pas ensemble, on n’y arrivera jamais, il faut œuvrer pour la convergence des luttes.

Christian rouquayrol laisse la parole à Chantal, ancienne secrétaire de la Confédération Paysanne.Christian rouquayrol laisse la parole à Chantal, ancienne secrétaire de la Confédération Paysanne.

Chacun avec leurs arguments et leurs exemples, ils ont pointé du doigt des dysfonctionnements mondiaux au niveau politique, économique et social et l’impact qu’ils ont sur nos sociétés.

Les accords de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis et les Canada (Ceta, Mercosur) ont à nouveau mis le feu aux poudres cet été selon un animateur de la Confédération :

Le gouvernement a tenté de les faire passer pendant la période estivale, ça montre qu’ils reviennent à la charge !

La confédération Paysanne, à l’origine du rassemblement assume profiter de l’impact médiatique pour faire passer le message, et d’après Jean-Marie Roux :

Ces traités sont encore plus libéraux que les précédents et vont encore plus contribuer à libéraliser l’agriculture… et à la tuer.

 

Le cortège s'élance jusqu'au rond-point.Le cortège s'élance jusqu'au rond-point.

Une marche pacifiste a clos cette journée : les manifestants sont partis de la maladrerie pour rejoindre la rond-point sous le Mc Donald, et ont planté symboliquement des banderoles.

Les banderoles érigées sur le rond-point.Les banderoles érigées sur le rond-point.

Il y a 20 ans le démontage du Mc Do de Millau a sans doute été le point de départ du mouvement altermondialiste en France. Depuis, militants, associations et collectifs n’ont cessé de grandir et de s’engager pour un « rééquilibrage du Monde ».

Léon Maillé, figure locale bien connue faisait partie du noyaux dur de 1999.Léon Maillé, figure locale bien connue faisait partie du noyaux dur de 1999.

Aujourd’hui, les militants de la première heure, acteurs pour certains de ce fameux 12 août 1999 au côté du leader José Bové absent aujourd’hui, ont montré qu’ils étaient toujours là pour défendre leurs idées et qu’une autre organisation du monde était possible sans rejeter en bloc la mondialisation, en bref « trouver un juste équilibre » .

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !