photos/7807.jpg

A gauche, Alain Assié, président de Naucelle Actions, et Philippe Lafitte, créateur de l'affiche. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 12 août 2019

Cette année encore, le 9e art a tenu l'affiche à Naucelle ce samedi 10 août.

« En 2018, nous avions comptabilisé quelque cinq-cent visiteurs, avec quatre dessinateurs », explique Alain Assié, président de Naucelle Actions. « Et cette année, nous nous sommes joints au Comité d’Animations, présidé par Alain Costes, pour l’organisation de ce salon du livre et de la BD ».

L’union faisant la force, les deux associations ont proposé pour cette édition 2019 qui s'est tenue samedi 10 août, pas moins de cinquante auteurs et vingt-deux dessinateurs. Ils ont présenté leurs dernières créations à un public de tous les âges. Ce qui tombait bien, puisque la variété des créations a permis de s'adresser à tous les fans, comme ces deux charmantes dames qui ont témoigné : « Nous recherchons le stand des Pieds Nickelés, c’est toute notre jeunesse », avant d’apercevoir le scénariste des célèbres aventures des trois compères.

Deuxième édition pour la partie BD donc, mais aussi premier contact avec le public pour certains jeunes dessinateurs, comme le raconte Philippe Lafitte, auteur des affiches : « Jean-Paul Tibéri, scénariste entre autres, des Pieds Nickelés, m’a contacté, l’année dernière, parce qu’il avait été séduit par l’affiche 2018 et nous présentons aujourd’hui une nouvelle aventure de Bibi Fricotin ».

De gauche à droite : Jean Paul Tibéri, Philippe Lafitte et De gauche à droite : Jean Paul Tibéri, Philippe Lafitte et

Les jeunes créateurs en dédicace n'ont pas manqué cette année : on a pu apercevoir Amédée Albi, un Ruthénois qui présentait sa BD Véronika, ou encore Juliette Montvallon (la petite fille du dessinateur et humoriste bien connu, Piem) venue présenter sa toute première publication Entre deux mondes.

Juliette Montvallon, Juliette Montvallon,

Côté regret, Éric Hübsh (Topaze, La bête du Gévaudan) était excusé.

De cinq à cinquante écrivains

Dans la seconde salle, du beau monde également: « Cinquante auteurs, romanciers et écrivains alors que l’aventure, le salon du livre de Naucelle, a débuté en 1992 sur le marché local avec cinq écrivains seulement », souriait Alain Assié. Roger Béteille, Daniel Crozes, Henri Campels Jean et Maguy Salabert, Monique Constans, et bien d’autres, recevaient un public curieux de nouveautés ou de découvertes.

Côté visiteurs, le mélange entre amateurs locaux et de passage était assez harmonisé. Certains vacanciers étaient venus en famille, avec les enfants, par curiosité ou par passion, comme Jean, originaire de Toulouse :

J’avais un repas de famille, pas très loin d’ici, aussi j’ai fait un petit détour pour m’offrir et offrir aussi, quelques BD dédicacées.

Joindre l’utile à l’agréable, en quelque sorte.

En famille, avec les enfants, au festival de la BD.En famille, avec les enfants, au festival de la BD.

Papier oblige, impossible de ne pas parler de l’Atelier Associatif d’Arts Graphiques de Naucelle, présent sur un stand pour une démonstration de typographie et gravure sur bois. Indispensable également, la présence de DAF (David Libourel), caricaturiste de Bozouls, venu pour croquer le portrait à la demande.

L’année prochaine, le salon se fera sur deux jours, les 22 et 23 aout 2010 et nous espérons bien faire encore mieux; que les dessinateurs confirmés servent de tremplin à la jeune génération,

expliquait Christian Couderc, membre de Naucelle Actions. A vos agendas donc...

Attention à ne pas marcher sur les oeuvres !Attention à ne pas marcher sur les oeuvres !



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !