photos/7801.jpg

Une belle affluence au stade Edmond Devilliers pour cette affiche de gala. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 10 août 2019

Jeudi soir sur la pelouse du stade Edmond Devilliers de Saint-Affrique, c’était le début du challenge Armand-Vaquerin, 26e édition, qui se déroule sur trois journées et trois sites différents : Saint-Affrique, Camarès et Lacaune. Une véritable fête du rugby avec un esprit particulier que les organisateurs veulent faire perdurer au fil des ans.

Une fois de plus, l’organisation fut parfaite avec de nombreux bénévoles mobilisés pour l’évènement qui ont accueilli quelque 1.800 spectateurs.

Au niveau sportif, deux rencontres étaient programmées : une à 18 h opposant deux clubs de Pro D2 à savoir l’USO Nevers et le Colomiers Rugby et une à 20 h opposant le Castres Olympique, habitué du challenge et évoluant en Top 14, au Stade Montois Rugby, club de Pro D2 également.

La première rencontre a débuté sous un soleil de plomb et Colomiers s’impose assez logiquement 21 à 14 en marquant trois essais aux Neversois très ambitieux cette année, mais qui sont apparus très fatigués après une semaine de stage intense à Cap Vert.

Le CO s'impose logiquement

A 20 h, la rencontre phare de la journée opposait le Castres Olympique, champion de France en 2018, au Stade Montois Rugby. Castres, dont c’était le premier match de la saison, s’impose assez facilement 29 à 12 en marquant notamment quatre essais en première mi-temps par Battle deux fois, Jelonch et Dumora.

Malgré un essai encaissé par Naituvi, les Castrais, plus puissants et réalistes, font la différence dans ce premier acte et gèrent ensuite dans le second joué sur un plus petit rythme et où chaque équipe marque simplement un essai par Tharin pour Castres et Brayer pour Mont-de-Marsan.

©ADN12©ADN12

Côté Castrais, on pourra souligner la belle activité du capitaine Mathieu Babillot et les jambes de l’arrière Julien Dumora dans une équipe qui a procédé à une large revue d’effectif en deuxième mi-temps. Une équipe tarnaise qui une fois de plus sera à la lutte pour la conquête du tant prisé Bouclier de Brennus qu’elle a remporté cinq fois.

©ADN12©ADN12

Côté Montois, on note l’abnégation en défense et le courage des joueurs dans une équipe dont 10 joueurs sont issus de la formation locale, ce qui est rare dans le rugby professionnel. Très jeune avec la présence de récents champions du monde juniors (Coly, Séguret), une équipe landaise qui sera assurément présente au rendez-vous dans le plus en plus difficile championnat de Pro D2.

Joli moment de rugby donc jeudi soir à Saint-Affrique pour le 26e challenge Armand-Vaquerin, en présence bien sûr de la famille du regretté pilier le plus titré du rugby français et on se délecte déjà à l’avance de connaitre les affiches rugbystiques et les dates de la 27e édition…



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !