photos/7737.jpg

Les faisceaux lumineux éclairent les voûtes de la cathédrale dans un ballet de couleurs. - ©ADN12

Par Charline Nermond
Le 08 août 2019

Répétition générale la nuit dernière à l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Rodez avant le coup d'envoi officiel de l’événement de l'été ruthénois : Digital Supernova 2019. Nous y sommes allés jeter un œil...

Dès ce soir et jusqu'au 18 août, l'artiste Miguel Chevalier investit la cathédrale de Rodez avec son oeuvre éphémère d'art virtuel baptisée Digital Supernova.

Nous l'avons rencontré hier soir lors des derniers réglages de l'installation :

Il y a un peu de pression et je pense que l'on est là jusqu'à 4h du matin... C'est un véritable défi en termes de mise en oeuvre technique, qui plus est dans un lieu patrimonial où on ne peut pas faire n'importe quoi.

Tout se passe en hauteur, dans les voutes et les arcs d'ogive de l'édifice. Une prouesse technique que l'artiste veut amener au public comme un regard sur les « mystères de l'univers » dans « un rapport à l'espace qui transforme la cathédrale en un gigantesque vaisseau spatial ».

Quand on fait remarquer à Miguel Chevalier qu'il a déjà réalisé ce type de performances à l'Eglise Saint Eustache de Paris lors des Nuits Blanches de 2016, l'artiste nie dans un sourire toute situation de facilité :

C'est très différent dans la forme de l'édifice, des arcs d'ogives notamment. Et puis Saint-Eustache est deux fois moins grande. Là, c'est deux fois plus de problèmes techniques !

Symbiose entre orgue et lumières

Cette répétition générale a également permis à l'organiste Frédéric Deschamps (qui jouera ce soir pour l'ouverture) de pouvoir découvrir les oeuvres numériques sur lesquelles il improvisera sa musique ce soir :

Il improvise sur mes créations grâce à un ordinateur qui lui transmet les images qui défilent en temps réél. De là haut, il créé alors sa performance à l'orgue. Il y a une alternance de moments doux et de phases plus fortes. C'est ça la force de la musique !

Ce soir, jeudi 8 août, 20h30-22h30 : soirée d’ouverture avec Frédéric Deschamps, organiste titulaire de la collégiale d’Albi.
Les 10, 11, 17 et 18 août, 20h30-22h30: improvisation musicale par Adam Bernadac, organiste et compositeur.
Les 9, 12, 13, 14, 15, 16 août, 20h30-22h30 : musique de Jacopo Baboni Schilingi.

Entrée gratuite.

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !