photos/759.jpg

Laurent Peyrelade, le coach du RAF, retrouve son banc ce vendredi soir, pour le déplacement à Concarneau. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 31 octobre 2018

Après un intermède Coupe de France, retour aux choses sérieuses pour le Rodez Aveyron Football, qui sera ce vendredi soir, sur la pelouse de Concarneau, pour la 12ème journée de National.

Le Rodez Aveyron Football attaque le 2e tiers de son championnat de National. Après 11 matchs, les Ruthénois sont seconds.  Remplacé la semaine dernière par Grégory Ursule, le coach Ruthénois, Laurent Peyrelade, est rentré de son stage à Bruges, et retrouve le banc. Il admet que la préparation du match n’a pas été simple :

« On a joué sous les flocons de neige lundi matin, on a fait des bonhommes de neige l’après-midi. Et aujourd’hui, on était accroché aux grillages, tellement il y avait du vent. Donc, c’était une semaine compliqué d’entraînement. »

Après leur victoire logique contre Druelle, les joueurs du Piton vont devoir se remettre dans le bain rapidement, face à une équipe qui ne sera pas facile à jouer. « Cela ne va être un match facile. Plus difficile que Tours, détaille Laurent Peyrelade. Chez eux, c’est difficile, c’est un peu une équipe qui nous ressemble. Avec une identité assez forte, marquée, par la région,  par le département, par le stade. C’est un peu comme nous, ici à Rodez. »

Travailler collectivement

Concarneau est actuellement 8e, mais à seulement 4 points de Rodez. Une équipe qui est d’ailleurs très forte en deuxième mi-temps, et qui doit obliger les Ruthénois à rester concentrer. « On a fait des très bonnes choses à Tours, explique le coach. Qu’il faut garder. Et des moins bonnes contre Villefranche, qu’il faut corriger. »  Il sait que son équipe a du potentiel, notamment au niveau offensif :

« Je pense que l’on a de la richesse offensive, comme rarement j’ai eu depuis que je suis à Rodez. Il faut que cette richesse, elle serve à l’équipe. Que les joueurs soient dans un souci de donner aux autres. Pour que collectivement, ça soit huilé. ».

Pour ce match, le staff devra se passer de Chougrani (entorse), Douline (talon d’Achille), Tertereau (genou), et une incertitude demeure pour M’Pasi (entorse).

Vendredi 2 novembre, Concarneau-RAF, à 20 h.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !