photos/737.jpg

Samedi dernier, Rodez a sorti Druelle, lors du 6e tour de la Coupe de France - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 31 octobre 2018

Ce mercredi, lors du tirage du 7e tour de la Coupe de France, Muriel Hurtis, Jérémy Bréchet et Steve Savidan n'ont pas été très clément avec le Rodez Aveyron Football.

Rodez espérait bien mieux pour le 7e tour de Coupe de France. Si le club du Piton a évité de se retrouver face à un club de son niveau ou supérieur, le tirage effectué ce mercredi matin, n’est pas non plus terrible. Rodez se déplacera en Ariège, sur la pelouse de Luzenac… Une équipe qui évolue aujourd’hui en Régional 1, et que les Ruthénois connaissent bien. Les deux clubs se sont déjà affrontés par le passé, notamment lors du dernier passage du RAF, en National. Le coach ruthénois, Laurent Peyrelade, revient sur ce tirage :  

Ça fait loin, mais c’est comme ça. Il y a toujours pire, il y a toujours mieux. Les bons tirages sont ceux qui passent. On ne  s’est pas embêté à Blagnac, pour ne pas continuer notre petit bonhomme de chemin. Il faut que l’on passe ce tour. 

Pour le 7e tour, les ligues 2 feront leur entrée. Il y avait le Gazélec Ajaccio et Béziers dans la poule du Rodez Aveyron Football. Des adversaires que le club ne voulait pas. « Non, explique Laurent Peyrelade, on ne rêvait pas d’une Ligue 2. Le plus petit possible, le plus longtemps possible. Voilà un bon adage de Coupe de France. Ce n’est pas de moi mais de Luis Fernandez. ..»

Lors de son entrée en lice, Rodez est passé par les prolongations et les tirs aux buts, pour sortir Blagnac. Avant d’éliminer Druelle, samedi sans trembler, 5 à 0. Un autre morceau se présentera à lui, le week-end du 17 et 18 novembre prochain, avec ce déplacement au stade Paul Fédou, à Luzenac.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !