photos/7063.jpg

Du 14 juillet au 25 août, plus de 40 pays seront représentés au festival de Sylvanès. - © Greg Alric

Par Aveyron Digital News
Le 12 juillet 2019

Pour sa 42e édition, du 14 juillet au 25 août, le festival international de Musiques sacrées-Musiques du monde perpétue sa tradition : le partage de la diversité des peuples et des cultures autour d’œuvres riches, colorées et emblématiques.

Cette année, au 42e festival international de Musiques sacrées-Musiques du monde de l'abbaye de Sylvanès, la tradition est à l’honneur, laissant place à des œuvres contemporaines et des créations musicales des plus enthousiasmantes. Du du 14 juillet au 25 août, chaque concert sera magnifié par la puissance de l’acoustique du lieu, qualifiée d’exceptionnelle et par des interprètes de haut niveau, sous la lumière étincelante des vitraux contemporains de l’abbatiale.

Splendeurs de la musique sacrée…

Le Festival de l’Abbaye de Sylvanès perpétue sa tradition de partage artistique et interculturel. Du Chœur mondial des Jeunes (28/07) accueilli en résidence exceptionnelle à Sylvanès à la rencontre polyphonique France et Turquie (4/08), plus de 40 pays seront représentés au festival en passant par le Liban, la Bulgarie, la Russie, le Portugal, l’Espagne, l’Italie… Comme chaque année, le Festival rend hommage aux monuments de la musique sacrée avec La Messa di Gloria de Puccini (21/07) le Magnificat de Bach (11/08), le Stabat Mater d’Arvo Pärt, les grands airs d’opéras de Verdi, Bizet, Gounod (18/08)… Le 15 août, Michel Piquemal dirigera la 30e Académie de Chœurs et d’Orchestre avec une sélection d’œuvres emblématiques de Mozart. Le public pourra se délecter le 17 août des polyphonies sacrées de Bach, Monteverdi, Purcell, Victoria ainsi que de deux créations musicales de Raphael Lucas interprétés par le Jeune Chœur de l’Abbaye dirigé par Emmanuel et Jean-Michel Hasler. Le festival fera comme chaque année résonner son grand orgue contemporain autour de pièces célèbres interprétées par l'organiste titulaire Henri-Franck Beaupérin (25/07).

… et traditions musicales du monde entier

Forte de sa très riche offre musicale, l’Abbaye accueille également de la danse flamenco (11/08) avec la Compagnie Flamenco Vivo-Luis de la Carrasca et son spectacle « Flamenco por un poeta » en l'honneur au poète Antonio Machado. De retour au festival, la Camera delle Lacrime présentera le spectacle « Dante troubadour » (27/07) superbe adaptation musicale de la Divine Comédie de Dante.

Également fidèles au festival, les artistes du Sirba Octet (28/07) livreront les standards de la musique tzigane et klezmer autour de la balalaika d’Alexeï Birioukov.

Duos, trios et quatuor féminins se succèderont aussi : Françoise Atlan et Shadi Fathi loueront des chants sacrés « De la Perse à la Méditerranée » ; l’Ensemble Irini mettra en lumière différentes figures de la Vierge et de son culte. Quant au jeune Ensemble Héliodores (21/08), il nous régalera des œuvres de Purcell ou Haendel mêlées aux mélodies françaises du 20e siècle.

Le Festival se clôturera le 25 août dans la convivialité autour de polyphonies corses et bulgares avec le Chœur de Sartène sous la direction de Jean-Paul Poletti et le chœur de Sofia. Sans oublier le groupe La Talvera qui, à l’occasion de ses 40 ans de scène, entraînera les festivaliers dans la ferveur des chants, danses et musiques occitanes sur le parvis de l’abbatiale !

Le Gloria de Vivaldi et un Requiem pour les vivants en ouverture

Ce dimanche 14 juillet à 17 h, le festival nous embarque dans un concert des plus étonnants, entre le Gloria de Vivaldi, son œuvre sacrée la plus célèbre et le fascinant Requiem for the living du jeune compositeur américain Dan Forrest.

Un programme mêlant un Gloria et un Requiem peut paraître surprenant, l’un étant un chant à la gloire de Dieu, dynamique et joyeux, tandis qu’un Requiem est un hommage au disparu tendant vers un registre triste et solennel. Néanmoins, Dan Forrest réunit deux mots opposés : requiem et vivant ; il s’agit donc d’un hommage en l’honneur des vivants exhortant à la paix et au repos. C’est une partition riche, colorée et rythmée qui résonnera au cœur de l’abbatiale ce dimanche à 17 h.

Le public se laissera envoûter par l’ensemble vocal et instrumental de Montpellier et les voix des solistes Emilie Boudeau, Marine Chaboud, Wendy Pinchon et Michel Bourguet accompagnés de Alain Cahagne à l’orgue. Sous la direction musicale de Franck Fontcouberte, le concert promet un moment de génie et de spiritualité entre baroque et modernité. Tarif concert du 14 juillet : 30 €, 25 €, 15 €, gratuit moins de 13 ans.

En préambule du festival, de jeunes professionnels interprètes de la classe de maître de chant lyrique encadrée par Elène Golgevit offriront un récital public ce samedi 13 juillet à 21 h dans le scriptorium de l’abbaye. Participation libre au festival.

Programme et renseignements : www.sylvanes.com ou 05.65.98.20.20.

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !