photos/6967.jpg

Sylvain Michel (Skoda Fabia) a profité de l'abandon de Yoann Bonato pour prendre la 3e place. - ©ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 06 juillet 2019

L'édition 2019 du rallye du Rouergue s'est achevée ce samedi soir à Rodez, avec beaucoup de casse. Seulement 70 équipages, sur les 108 engagés, ont réussi à rallier l'arrivée.

La deuxième journée du Rallye du Rouergue a encore réservé son lot de surprise puisque c’est Yohan Rossel (Citroën C3) qui s’est imposé devant Nicolas Ciamin (Skoda Fabia), et Sylvain Michel (Skoda Fabia).

A l’issue de la première étape, la chaleur et l’état des routes avait déjà écrémé le nombre d’équipages puisque seulement 77 avaient rallié le parc fermé de Rodez, sur les 108 engagés… Et ce samedi soir, à l’arrivée à Rodez, ils n’étaient finalement que 70 à avoir terminé l’édition 2019.

A l’issue de la première étape, Yoann Bonato était en tête devant Yohan Rossel et Nicolas Ciamin. Trois pilotes qui se tenaient en cinq secondes…

Abandon de Bonato

Samedi, les équipages encore en lice avaient cinq spéciales à parcourir. Dans le premier passage de Lévézou, nouvelle spéciale cette année, Rossel s’imposait, mais Bonato gardait la tête provisoire. Il remportait ensuite la spéciale mythique de Luc-Moyrazès, devant Rossel et Ciamin.

Bonato avait alors onze secondes d’avance sur Rossel, et 21 sur Ciamin, alors qu’il restait les deuxièmes passages de Lévézou, et de Luc-Moyrazès, et la super spéciale de Rodez, à courir. Le titre semblait lui être promis, mais une sortie de route, et donc un abandon, dans la spéciale de Lévézou, avait raison de son ambition.

Un abandon qui faisait les affaires de ses deux concurrents directs depuis le début du rallye. Ciamin s’imposait sur les deux spéciales, mais ne parvenait pas à rattraper son retard sur Rossel. Avant la super spéciale, Rossel avait toujours sept secondes d’avance sur Ciamin, et il assurait dans les derniers kilomètres du rallye, pour conserver son titre.

Résultats

ES 7 (Lévézou ; 16, 32 km) : 1. Yohan Rossel (Citroën C3), 7m47’’4’’’ ; 2. Yoann Bonato (Citroën C3), +00.00’’4’’’ ; 3. Nicolas Ciamin (Skoda Fabia), +00.03’’6’’’ ; 4. Sylvain Michel (Skoda Fabia), +00.07’’8’’’ ; 5. Quentin Giordano (Huyndai i20), +00.09’’5’’’.

ES 8 (Luc-Moyrazès ; 31,50 km) : 1. Yoann Bonato (Citroën C3), 16m58’’4’’’ ; 2. Yohan Rossel (Citroën C3), +00.06’’4’’’ ; 3. Nicolas Ciamin (Skoda Fabia), +00.14’’9’’’ ; 4. Quentin Gilbert (Skoda Fabia), +00.20’’0’’’ ; 5. Sylvain Michel (Skoda Fabia), +00. 20’’9’’’.

ES 9 (Lévézou ; 16, 32 km) : 1.  Nicolas Ciamin (Skoda Fabia), 7m53’’5’’’ ; 2. Yohan Rossel (Citroën C3), +00.02’’2’’’ ; 3. Quentin Giordano (Huyndai i20), +00.05’’7’’’ ; 4. Sylvain Michel (Skoda Fabia), +00.07’’4’’’ ; 5. Quentin Gilbert (Skoda Fabia), +00.11’’6’’’.

ES 10 (Luc-Moyrazès ; 31,50 km) : 1. Nicolas Ciamin (Skoda Fabia), 17m09’’3’’’ ; 2. Yohan Rossel (Citroën C3), +00.00’’4’’’ ; 3. Quentin Giordano (Huyndai i20), +00.11’’7’’’ ; 4. Quentin Gilbert (Skoda Fabia), +00.13’’7’’’ ; 5. Sylvain Michel (Skoda Fabia), +00.14’’4’’’.

ES 11 (Rodez Musée Soulages, « Souvenir Pascal Filoë » ; 1,12 km) : 1. Quentin Gilbert (Skoda Fabia), 1m01’’2’’’ ; 2. Quentin Giordano (Huyndai i20), +00.00’’1’’ ; 3. Nicolas Ciamin (Skoda Fabia), +00.00’’4’’’ ; 4. Ludovic Gal (Huyndai i20), +00.00’’4’’’ ; 5. William Wagner (Volfswagen Polo GTI), +00.00’’9’’’.

GENERAL : 1. Yohan Rossel (Citroën C3), 1h53m56’’2’’’ ; 2. Nicolas Ciamin (Skoda Fabia), +00.06’’7’’’ ; 3. Sylvain Michel (Skoda Fabia), +01.35’’7’’’ ; 4. Quentin Giordano (Huyndai i20), +01.40’’3’’’ ; 5. William Wagner (Volfswagen Polo GTI), +02.42’’9’’’ ; 6. Ludovic Gal (Huyndai i20), +03.34’’2’’’ ; 7. Jordan Berfa (Huyndai i20), +03.35’’7’’’ ; 8. Patrick Rouillard (Skoda Fabia), +05.18’’7’’’ ; 9. Jean-Laurent Chivaydel (Ford Fiesta), +06.35’’7’’’ ; 10. Jean-Michel Da Cunha (Citroën C3), +08.02’’0’’’.

Galerie photos



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !