photos/6583.jpg

Tous les participants du projet réunis pour fêter sa finalisation. - @ADN12

Par Aveyron Digital News
Le 23 juin 2019

Mercredi 19 juin, le vernissage de l'exposition « Portraits croisés » à l'EHPAD Jean XXIII a réuni les résidents et les élèves participants au projet avec Gérard Marty, artiste plasticien, qui les a accompagnés. Cette action s’inscrit dans le cadre du dispositif « Culture et lien social » du Conseil départemental. Un véritable atelier intergénérationnel au rendez-vous pour tous ces convives !

« Portraits croisés », c'est un croisement de dessins, de paroles et des échanges entre les résidents et les collégiens comme si le passé devenait présent et le présent devenait passé. L'objectif était que chacun parle de sa vie. Une expérience singulière, mais surtout une histoire intergénérationnelle.

Bienvenue dans le monde des portraits croisés !Bienvenue dans le monde des portraits croisés !

Un véritable musée de la mémoire vivante

De septembre à juin, Gérard Marty a initié des ateliers avec les résidents et les élèves d’une classe de cinquième Segpa (Section d'enseignement général et professionnel adapté) du collège Jean-Moulin. Des moments d'émotions ont émergé lors de ces instants.

Plusieurs exercices ont été proposés, comme la réalisation d'une poésie du type de Georges Perec avec « Je me souviens ». Cela va produire un décalage et un rapprochement à la fois de leur vécu.

Ils ont aussi réalisé des dessins représentants des épisodes de leur existence à la façon du peintre Bernard Le Quellec. « C'est un peu comme s'ils écrivaient la mémoire de leur vie », confie Gérard Marty. Un véritable cours d'histoire intergénérationnelle qui n'a rien à envier aux autres et des moments de partage appréciés par tous. 

Les participants ont travaillé sous l’œil attentif de Gérard Marty.Les participants ont travaillé sous l’œil attentif de Gérard Marty.

Une exposition prolifique.Une exposition prolifique.

L'intergénérationnel : la différence, une richesse

Les premiers pas des résidents et des élèves ont été marqués par l'inconnu, la rencontre de deux générations et de deux cultures différentes. De fils en aiguilles, les différences se sont effacées pour laisser place à des instants d'échanges et de rires. « Ils se sont apprivoisés et appréciés, leurs différences étaient devenues une richesse ».

Des travaux de collages photographiques mêlant les jeunes et les résidents montrent que l'homme n'est ni vieux, ni jeune, mais avant tout un homme. Des photos ont immortalisé ces discussions et le sérieux des participants dans la finalisation du projet. Des mots, des expressions se sont ajoutés sur les panneaux sous forme de tags, d'écrits comme des messages pour l'avenir ou un signe du temps : « Aimer, amitié, wesh, PS4… » et un fameux « MDR : maison de retraite »… L'humour était aussi au rendez-vous.

L'humour était au rendez-vous !L'humour était au rendez-vous !

Des travaux de collage.Des travaux de collage.

Par la suite, l'exposition sera transférée au collège Jean Moulin pour que tout le monde puisse profiter de cet excellent travail.

La journée s'est terminée par une réception pour remercier tous ces artistes. Bravo à tous les participants au projet pour leurs œuvres et ces moments qui sont et qui resteront impérissables !



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !