photos/657.jpg

Kyou, chargé de communication au café culturel Le Krill et Ana Porneczi-Marque, fondatrice du projet de l’artothèque de Rodez. - ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 26 octobre 2018

L’artothèque de Rodez, récemment créé, rend l’univers artistique accessible à tous en l’amenant directement chez les gens par le biais de locations de tableaux. Elle dispose aujourd’hui de 100 œuvres originales de plus de 60 artistes.

Ana Porneczi-Marque, fondatrice du projet de l’artothèque de Rodez, a souhaité « faire vivre des collections privées en les mettant à la disposition de tous ». Ainsi, pour 10 € par mois et par œuvre, on peut louer un tableau. Si un coup de cœur est ressenti, le particulier peut également l’acheter. Ana Porneczi-Marque explique :

Mon but n’est pas d’être galeriste mais de faire vivre les œuvres d’artistes.

L’artothèque dispose, dans sa collection, de différents courants artistiques (contemporain, figuration libre, art singulier, figuration narrative, street art ou encore bande dessinée...). Plus de 100 œuvres originales de plus de 60 artistes sont à louer ou à acheter.

Au Krill, samedi 3 novembre, une journée est organisée pour découvrir l’artothèque de Rodez. À cette occasion, le street artiste local ZekW sera présent. De 14 h à 16 h, rencontre avec l’artothèque, de 16 h à 19 h, rencontre et atelier d’initiation au lettrage avec ZekW, et à 19 h, verre de l’amitié.



Recevoir notre Newsletter
Commentaires
Ecrire un commentaire
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Météo
Petites annonces

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !