photos/6559.jpg

L'Aveyronnais, qui joue à Lyon, est capitaine de l'équipe de France Espoirs. - DR

Par Aveyron Digital News
Le 21 juin 2019

Si l'équipe de France de football féminine est actuellement en pleine Coupe du Monde, les Espoirs, eux, viennent de débuter l'Euro, qui se déroule en Italie et à Saint-Marin. Et le capitaine de la sélection n'est autre que l'Aveyronnais, Lucas Tousart, joueur de l'Olympique Lyonnais. Interview...

L’Euro Espoirs vient de débuter cette semaine. Vous êtes le capitaine de l’équipe de France. Comment le vivez-vous ?

Évidemment, je suis très fier de pouvoir représenter mon pays, dans une compétition comme celle-ci. C’est un honneur pour moi d’être le capitaine de cette équipe de France Espoirs.

Pour le premier match, vous avez affronté l’Angleterre. Avec au final, et au bout du suspense, une victoire 2 buts à 1. Quel est votre sentiment sur cette rencontre ?

Très heureux d’avoir pu remporter ce premier match car dans un tournoi avec une configuration comme celle-ci (seul le premier de poule et le meilleur deuxième se qualifient pour les demi-finales), c’était impératif de débuter par une victoire. Notre entame de match a été laborieuse et petit à petit, nous avons réussi à reprendre l’ascendant sur les Anglais. Compte tenu de la physionomie du match, avec deux penaltys manqués, c’est presque un exploit d’avoir réussi à l’emporter.

Ce vendredi soir, vous allez affronter la Croatie. Equipe qui a débuté par une défaite contre la Roumanie, 4 buts à 1. À quel type de match vous attendez-vous ?

Comme chaque match de cet Euro, ça va être accroché, il n’y a pas de petites équipes. Ce sont des nations qui sont réputées pour être coriaces et qui ne lâchent jamais rien.

Vous avez eu une saison longue avec l’Olympique Lyonnais. Comment gère-t-on le peu de récupération avant d’aller en sélection ?

C’est vrai que les saisons sont longues avec notre club, et que nous n’avons pas le temps de beaucoup souffler après la fin du championnat. Mais le fait d’aller en sélection pour participer à une compétition comme l’Euro est une véritable chance en tant que joueur. L’envie de jouer pour son pays passe avant tout.

Quel est l’objectif que vous a fixé votre sélectionneur, Sylvain Ripoll ?

Nous avons tout d’abord l’objectif de se qualifier pour les demi-finales, ce qui nous offrirait notre place pour les JO. Ensuite, à partir des demies, tout est ouvert. Chaque équipe a les moyens d’aller au bout, ça va se jouer sur des détails.

Dernière question. Vous avez été l’un des premiers à saluer la montée du Rodez Aveyron Football en Ligue 2. Une équipe que vous suiviez et encouragez ?

Bien évidemment, ayant des racines aveyronnaises. C’est super pour le club et la ville de Rodez, cette montée en Ligue 2. Je vais suivre attentivement leur saison et je leur souhaite le meilleur.

Vendredi 21 juin, France - Croatie, Stadio Olimpico à 21 h.



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !