photos/6391.jpg

Les salariés des Cheveux d'Ange, tous unis pour une journée de mobilisation. - ©DR

Par Aveyron Digital News
Le 14 juin 2019

Mercredi 12 juin, après une journée de grève quasi générale, les salariés de la maison de retraite des Cheveux d’Ange ont finalement gagné la bataille, et obtenu gain de cause sur leurs revendications.

Mercredi 12 juin, la quasi-totalité du personnel de la résidence mutualiste « Lles Cheveux d'Ange » s’était mise en grève, dénonçant, entre autres, des conditions de travail difficiles, et une rémunération trop basse.

La direction, qui n’avait pas souhaité ouvrir le dialogue plus tôt, a rapidement été prise au dépourvu. Comptant sur peu de grévistes, elle n'avait assigné personne pour travailler comme le prévoit la loi, suite au préavis de grève déposé quelques jours avant par le syndicat CGT.

C’est avec très peu de personnel qu’il a fallu s’occuper des résidents toute la journée.

Des accords signés

Devant une situation bloquée, une rencontre entre les deux parties a été organisée. Salariés, syndicats et membres de la direction et du conseil d’administration ont enfin pu communiquer et échanger sur les différends qui les opposaient.

À l’issue de cette réunion de concertation, un accord a été signé. Il concerne presque toutes les revendications des grévistes.

Il faudra du temps pour mettre toutes les actions prévues en œuvre et revenir à une situation normale, mais les salariés sont confiants et veulent y croire.

C’est pour nous une belle victoire après un jour de grève, nous sommes soulagés et contents que les choses rentrent enfin dans l’ordre.


Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !