photos/6305.jpg

Élus, bénévoles et membres de l'association Oc'live étaient réunis pour présenter la programmation des cinq ans du Club. - ©ADN12

Par Aurélien Gares
Le 12 juin 2019

Cinq ans après, le Club est toujours là. Un lieu de concert et de résidence qui est même devenu une référence dans la région. Et pour fêter ses cinq ans, le Club a concocté un week-end rempli de fêtes et de surprises.

C’était le 13 juin 2014, le Club ouvrait ses portes. Cinq ans plus tard, la salle de concert a vu passer des centaines de concerts et des milliers d’artistes ou spectateurs. Et pour fêter cet anniversaire, les membres et bénévoles de l’association Oc’Live organisent un week-end de fêtes. Cela commence dès ce vendredi avec le collectif des Francs Colleurs (dans le cadre du Siècle Soulages) qui présentera, à l’auditorium du Club, à 17 h (entrée libre), leur projet de stickers. Ces derniers se trouvent un peu partout dans la ville et à l’aide d’une application, ces stickers deviennent des gouttes en réalité augmentée.

Une surprise

Au sein du Club, on retrouvera également une exposition photo retraçant l’histoire du lieu et les nombreux artistes à y être passés ces cinq dernières années. Puis le vendredi soir, à partir de 20 h 30, on retrouvera sur scène Mister Mat de Moutain Men avant Agathe Da Rama et une surprise qui suivra. Si les membres d’Oc’live n’ont pas voulu en dire plus, ils ont simplement donné un indice, à savoir que c’était la reformation d’un groupe… À découvrir vendredi.

Le dimanche, à partir de 20 h, ce sera au tour d’Alchimix, qui avait remporté le tremplin 2018 d’Africajarc , puis  Samarabalouf, qui s’était déjà produit il y a un an et demi au Club.

Durant les inter-plateaux de chaque soirée, le public pourra découvrir un documentaire, inspiré du documentaire C’est pas sorcier, dévoilant les coulisses et le fonctionnent du Club.

Toucher le public lycéen et étudiant

À l’occasion de cette présentation, mardi 12 juin, le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, était présent. Il a félicité les membres de l’association Oc’live et s’est dit « agréablement surpris » par leur réussite, soulignant par là les difficultés dans le monde associatif du spectacle. « Vous amenez quelque chose de bien, un vrai plus à Rodez », a-t-il exprimé. Fred, co-président du Club, a reconnu que les difficultés existent et souhaite, pour les années à venir, « continuer à se structurer ». Et également essayer de toucher le public des lycéens et étudiants « qui viennent très peu. Le cœur de cible reste les 35-40 ans. »

Vendredi 14 juin, conférence des Francs Colleurs à 17 h. À 20 h 30, Mister Mat de Moutain Men suivi d’Agathe Da Rama et d’une surprise.

Dimanche 16 juin, à 20 h, Alchimix suivi de Samarabalouf. Tarifs : pass 2 soirs, 15 € ; un soir, 8 € (en prévente)/12 € sur place.



Recevoir notre Newsletter
1234
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !