photos/6269.jpg

La place du hameau en 2017. - ©Bruno Chartier

Par Aurélien Gares
Le 11 juin 2019

121 monuments ont été retenus pour le Loto du patrimoine 2019. En Aveyron, le hameau médiéval de Saint-Caprazy a été retenu.

La Fondation du patrimoine a dévoilé, ce mardi 11 juin, les 121 monuments retenus pour le Loto du patrimoine 2019. Parmi eux se trouve le hameau médiéval de Saint-Caprazy situé dans la commune de Saint-Félix-de-Sorgues dans le Sud Aveyron. Il a été sélectionné parmi 1 300 sites et c’est le seul en Aveyron à y figurer puisqu’un seul site par département peut bénéficier de ce tirage. Et plusieurs critères entrent en ligne de compte : l’urgence, la  situation de péril du site, la maturité du projet ou encore son impact économique sur le territoire.

Deux jeux à gratter

Ce loto, porté par Stéphane Bern, dans le cadre d’une mission Patrimoine confiée par Emmanuel Macron, est destiné à financer la restauration des monuments, verra un tirage spécial le 14 juillet. La Française des jeux lancera, en plus, en septembre, deux jeux à gratter. Un à 15 euros et un autre à 3 euros.

L'an passé, la Fondation du Patrimoine avait bénéficié de plus de 22 millions d'euros  à la suite de ce loto.

Contacté, Bruno Chartier, propriétaire du hameau était très heureux de la nouvelle : « Vous me l'apprenez. C'est une très bonne surprise. Cela fait vingt ans que je le restaure. Je l'ai récupéré en ruines et nous avons passé, avec des amis, 900 jours pour le débroussaillage. Bon, je vais m'asseoir et aller boire un coup (rires). »

« L'association "les Amis de Saint-Caprazy" a pour objectif la sauvegarde de ce patrimoine révélé tout en favorisant la connaissance du lieu par le plus grand nombre, trouve-t-on sur le site de la Fondation du patrimoine. Un colloque, des publications scientifiques et des conférences ont déjà permis de dévoiler son existence à des professionnels du patrimoine qui en confirment l'intérêt exceptionnel. Car au-delà d'un hameau médiéval, Saint-Caprazy permet de représenter l'image d'un castrum, les formes de l'habitat qui s'y est développé et le statut des hommes qui l'habitaient. »

La nature des travaux porterait sur la rénovation de maçonneries y compris la réfection des enduits traditionnels ainsi que la restauration et reconstruction des toitures (charpentes, couvertures, zingueries).



Recevoir notre Newsletter
S'abonner
News letter

Recevez l'info quotidiennement et gratuitement !

Se connecter



Pas encore de compte ? Cliquez-ici !